Conseils pour améliorer votre bien être. Prendre soin de soi devient facile avec les conseiles produits de LBC. Que ce soit pour la beauté, le bien être en général ou pour la santé de la peau, des cheveux, LBC vous déniche des produits et astuces adaptés à vos besoins. Nous choisisons les meilleurs produits en fonction de leurs  efficacité.

5 vertus et bienfaits de l’ananas sur la peau

5 vertus et bienfaits de l’ananas sur la peau

 

“L’ananas n’est pas seulement connu pour son goût sucré, sa fraîcheur et son parfum. Arrivé en Europe il y a plus d’un siècle, ce fruit est bénéfique pour l’organisme et la peau. Toujours disponible toute l’année, ce fruit est connu pour sa capacité à régénérer la peau. C’est également un meilleur allié pour venir à bout des boutons et des cellulites. L’ananas est également un excellent exfoliant naturel grâce à sa teneur en antioxydants.”

L’ananas figure parmi les fruits qui sont bénéfiques pour l’organisme. Riche en vitamine C, il contient peu de calories et permet de détoxifier le corps. C’est pour cela qu’il est très recommandé dans le milieu du cosmétique. En plus d’assainir la peau, l’enzyme broméline qu’il contient peut être utilisé contre les cellules mortes. L’ananas renferme également des nutriments utilisables pour éclaircir le teint et lutter contre les radicaux libres.

 

1. Ralentir le vieillissement de la peau

 

Ananas et la peau

 

L’ananas est réputé capable de combattre ou diminuer la présence des radicaux libres dans le corps grâce aux antioxydants qu’il contient. Cette propriété lui permet de protéger les cellules et combattre ainsi le vieillissement de la peau. Ce fruit contient également du bêta carotène qui est un pigment photosynthétique responsable de l’hydratation de l’épiderme.

La vitamine C contenu dans l’ananas est aussi nécessaire pour maintenir le collagène. Ce dernier qui est une protéine fibreuse responsable de la structuration de la peau. Grâce à lui, le derme garde sa jeunesse et son élasticité. Par ailleurs, la vitamine C accélère le processus de guérison de la peau.

 

2. Un meilleur allié pour une peau lisse et propre

 

Ananas efficace contre les rides

 

Efficace contre les rides, l’ananas contribue également à la santé de la peau, à l’extérieur comme à l’intérieur. En effet, la bromélaïne se trouvant dans ce fruit aide à éliminer les cellules mortes de la peau. Cet enzyme contribue entre autres à laver les pores, donnant une propriété lisse et uniforme au tissu cutané. Voilà la raison pour laquelle, l’ananas est utilisé comme exfoliant naturel lors des soins de beauté.

Avec sa forte teneur en eau, l’ananas contribue à l’hydratation profonde des couches du derme. Cette propriété permet de donner un aspect sain et propre à la peau. A l’instar du citron, l’ananas est utilisé comme éclaircissant naturel du derme. Par conséquent, un soin à base d’ananas permet de blanchir naturellement le derme. Ce type de traitement réduit au maximum les cicatrices, les imperfections et les taches sombres se trouvant sur la peau (genoux, coudes, aisselles…).

 

3. Un anti-acné efficace

 

Ananas anti acné

 

Du point de vue dermatologique, l’ananas est couramment utilisé pour traiter les acnés juvéniles. Tout comme la papaye, il renferme une enzyme appelée broméline (ou bromélaïne) permettant de soigner et d’adoucir le derme. Pour ce faire, frottez une lamelle d’ananas sur les zones les plus affectées par les boutons. Cette méthode vous permettra d’empêcher la prolifération des pellicules graisseuses ainsi que des acides gras.

A part la bromélaïne, l’ananas renferme aussi une quantité importante d’acide ascorbique. Véritable substance anti-inflammatoire naturelle, cet acide organique joue un rôle majeur dans la cicatrisation des acnés. Pour voir les résultats par vous-même, suivez étape par étape ces instructions :

  1. Prenez d’abord un morceau d’ananas frais et écrasez-le pour en extraire le jus ;
  2. Puis, appliquez directement le jus obtenu sur vos stigmates d’acnés. Pour cela, servez-vous d’une boule de coton propre ;
  3. Laissez agir pendant une durée de 15 à 25 minutes ;
  4. Rincez ensuite à l’eau fraîche ;
  5. Répétez ce traitement jusqu’à obtention de résultat satisfaisant.

 

4. Un bon remède contre la cellulite

 

Le jus d’ananas au gingembre

 

Il a été prouvé scientifiquement que faire disparaître totalement les cellulites est quasiment impossible. Toutefois, il existe diverses options naturelles pour diminuer ce problème sans pour autant dépenser beaucoup d’argent. Le jus d’ananas mélangé avec du gingembre figure parmi ces alternatives. Riche en antioxydants, cette mixture accélère la réparation des tissus endommagés causant l’apparition des cellulites ou la peau d’orange.

Le jus d’ananas au gingembre contribue à l’amélioration de la santé de la peau et aide à soigner la cellulite. Voici comment faire :

  • Découpez 2 rondelles d’ananas et assurez-vous de bien enlever le cœur ;
  • Broyez les morceaux d’ananas dans un robot-mixeur ;
  • Ajoutez ensuite une cuillerée de racine de gingembre râpée ;
  • Versez dans la mixtion 200 ml d’eau ;
  • Après avoir battu le tout, filtrez et servez immédiatement.

 

5. Un excellent traitement préventif contre les meurtrissures et les œdèmes

 

Ananas traitement préventif contre les meurtrissures

 

Mis à part ses nombreux bienfaits, l’ananas peut être utilisé pour guérir les blessures. Cette constatation a été prouvée par des chercheurs américains. Effectivement, la broméline présente dans l’ananas peuvent diminuer les meurtrissures, les douleurs et les œdèmes. Cette enzyme aide aussi à diminuer le temps de guérison après une chirurgie ou un traumatisme.

En outre, l’ananas détient des vertus exfoliantes. Il permet d’éliminer les squames et les cellules mortes. Le derme devient soyeux, lumineux et lisse. Petite astuce ? Prenez deux gros morceaux d’ananas et une cuillère à soupe d’huile d’olive. Mixez le tout afin d’obtenir une mixtion homogène. Il ne vous reste plus qu’à appliquer le masque sur votre visage. Après cela, laissez reposer pendant une durée de 15 minutes. Enfin, lavez à l’eau claire et vous verrez que votre peau sera purifiée.

7 aliments à consommer pour une belle peau

aliments à consommer pour une belle peau

 

“Bien hydrater et nettoyer sa peau de façon régulière peuvent aider à avoir un joli teint. Toutefois, l’alimentation ne doit pas pour autant être négligée car il paraît que la beauté commence dans l’assiette. Ainsi, il faut faire le plein de vitamine C contenu dans les agrumes. Cette substance organique permet en effet de stabiliser le collagène. Sans oublier que les antioxydants se trouvant dans les baies procurent un teint lumineux.”

 

Stress, pollution, fatigue, soleil ou froid…, la peau a besoin de s’armer pour affronter ces diverses imperfections. Pour cela, pas besoin de dépenser beaucoup d’argent en crèmes hors tarifs ou en soins cosmétiques ! Portez plutôt plus d’attention à ce que vous mangez. Voici 8 nourritures qui vous donneront à coup sûr de la bonne mine.

 

1. Légumes et légumineuses pour un teint régénéré

 

Légumes

 

Carottes, pommes de terre, courgettes, brocolis, haricots, lentilles…, sont reconnus comme étant bénéfiques pour la peau. Cuits avec de l’huile d’olive et du poisson, ces aliments permettent à votre teint de conserver sa jeunesse. Effectivement, des chercheurs australiens affirment que les légumes et légumineuses sont riches en antioxydants, en protéines maigres. Ils sont également bourrés d’acides gras mono-insaturés.

Pour obtenir un meilleur résultat, consommez 5 à 6 portions de légumes diversifiés quotidiennement. En outre, dispersez les légumineuses sur les salades que vous préparez. Une fois par semaine, ajoutez à votre menu des plats à base de légumineuses tel que le potage.

 

2. Les baies, pour une peau jeune et éclatante

 

Les fruits rouges et les baies

 

Les fruits rouges et les baies ont la réputation d’être riches en antioxydants. En effet, fraises, myrtilles, cassis, cerises… permettent de lutter contre l’effet des radicaux libres sur la peau. Ils figurent également parmi les aliments anti-stress oxydatif.

Les baies sont des nourritures indispensables pour ralentir le vieillissement cellulaire qui provoque l’apparition des rides. De ce fait, essayez de manger régulièrement au moins une tasse de baies. Vous pouvez les ajouter à vos plats de céréales ou bien dans une pâte à crêpes. Elles peuvent aussi être présentés en frappés aux fruits.

 

3. Les noix, meilleur alliés contre les problèmes de peau

 

Les poissons, les noix et les poulets

 

Les poissons, les noix et les poulets sans peau regorgent de protéines aidant à réparer les cellules altérées par les radicaux libres. Ils contiennent aussi une réserve d’acides aminés qui régénèrent les cellules et le collagène de la peau. Par ailleurs, les protéines maigres sont à privilégier à tous les repas que vous prenez.

Il faut noter que les noix sont bénéfiques pour venir à bout des problèmes de peau. Cela est possible grâce à plusieurs substances qu’ils contiennent (fer, magnésium, cuivre, potassium, manganèse, calcium). Ainsi, pour combattre les infections cutanées, l’acné et la surproduction de sébum, mangez des amandes et d’autres variétés d’oléagineux.

 

4. Huile d’olive, meilleur remède anti-sécheresse pour la peau

 

Huile d’olive

 

Pour ceux ou celles qui ont la peau sèche ou qui tiraille, optez pour l’huile d’olive. Elle renferme de l’acide oléique, une substance pouvant empêcher l’évaporation de l’eau dans les membranes cellulaires. L’huile d’olive comporte également d’autres acides gras qui sont essentiels pour prévenir les inflammations cutanées.

Sachez aussi que l’huile d’olive est riche en vitamine E et représente une quantité importante de polyphénols. Riches en antioxydants, ces deux derniers permettent de protéger la peau contre les effets engendrés par les radicaux libres. N’hésitez surtout pas à inclure cette huile dans vos menus et vous verrez les avantages.

 

5. Les agrumes pour un teint lumineux

 

Les agrumes

 

Citrons, oranges, clémentines et mandarines sont bien connus pour leurs apports en vitamine C. Concernant la peau, cette vitamine présente bon nombre de bienfaits car elle favorise la production de collagène. Ceci donne de l’élasticité à la peau et la rend plus détendue et élastique. De plus, elle permet de raviver le teint en activant la micro-circulation.

La vitamine C est aussi une alliée précieuse pour la beauté car elle est très riche en antioxydants. Grâce à cette propriété, elle peut à aider à éliminer les radicaux libres. En sus, elle est excellente pour combattre le vieillissement en maintenant l’élasticité de l’épiderme. Pour vous en procurer, il faut consommer des agrumes, des kiwis ainsi que des fraises.

 

6. Le thé vert, un anti acné efficace

 

Le thé vert

 

Il est difficile de se sentir belle quand des boutons viennent se poser sur son visage. Pour y remédier, utilisez le thé vert qui permet de diminuer le taux de DHT (Dihydrotestosterone). Ce dernier est connu comme étant l’hormone responsable de la formation d’acnés. Il faut aussi mentionner que le thé vert rajeunit la peau en raison des antioxydants qu’il contient.

Les tanins renfermés dans le thé vert peuvent aussi protéger la peau contre les radiations émis par le soleil. Ce type de thé contient, entre autres, une quantité importante de polyphénols qui donne de l’éclat à la peau.

 

7. L’ail, solution efficace contre les imperfections de la peau

 

L'ail

 

Malgré sa forte odeur et son goût piquant, l’ail est bénéfique pour la peau. Cette renommée, il la doit à sa teneur en polyphénols. Il peut aussi vous aider à lutter contre les mycoses et les verrues grâce à l’allicine qu’il contient. Pour cela, il suffit d’appliquer de l’ail cru écrasé sur la zone infectée par le champignon. Tant que le bouton n’a pas disparu, renouvelez toujours l’opération.

L’ail peut aussi vous aider à faire face contre les radicaux libres. Véritable source d’antioxydants, ce condiment est connu pour sa capacité à combattre le vieillissement de la peau. Pour ce faire, consommez journalièrement deux gousses d’ails crus pour faire le plein de stéroïdes, avonoïdes ou de vitamine C.

Le Fit’ Ballet, un mix inédit entre danse classique et fitness

Le Fit’ Ballet, un mix inédit entre danse classique et fitness

 

“Avoir un corps longiligne tout en dansant sur de la musique pop, cela n’est possible qu’en séance de Fit’ Ballet. Union savante du fitness et de la danse classique, cette discipline vous permet de faire du cardio, mais avec élégance. Accessible à tous, la pratique du Fit’ Ballet est bénéfique pour le corps et l’esprit. En l’espace de quelques séances, votre corps sera tonifié et retrouvera sa fluidité ainsi que sa souplesse.”

 

Le Fit’ Ballet est une nouvelle discipline sportive qui fait sensation ces derniers temps. Inventée par Octavie Escure, une ballerine, cette pratique allie le fitness à la danse classique. En plus de tonifier le corps, cette activité permet d’affiner et d’allonger la silhouette. Le Fit’ Ballet c’est quoi ? Comment se pratique-t-il et de quelle façon les séances se déroulent-elles ? Quels sont les bienfaits que cette pratique procure sur le corps ? Est-ce un sport réservé pour les pro de la danse classique uniquement ? Autant de questions auxquelles vous trouverez ici les réponses…

 

Fit’ Ballet, kezako ?

 

Fit’ Ballet, kezako

 

Ayant vu le jour en 2014, le Fit’ Ballet est une création originale de la danseuse classique internationale Octavie Escure. Savant mélange de ballet et de fitness, cette discipline est accessible à tous. Elle permet de renforcer les muscles tout en gagnant en souplesse et élégance. En tout, elle regroupe 6 techniques. Il y a le Fit’ Ballet Stretch, le Fit’ Ballet Ball et Pilate Fusion. Sans oublier le Fit’ Ballet Bump Friendly, la danse classique ainsi que le yoga. Sachez qu’aucune expérience de danse n’est essentielle pour la pratiquer.

Très divertissant, le Fit’ Ballet intéresse beaucoup de personnes. En effet, les adeptes de yoga ou de step, les danseuses pro ou débutantes peuvent y trouver leur compte. Même les femmes enceintes peuvent s’adonner à cette activité. En plus, il n’y a pas de code vestimentaire particulier. Vous pouvez porter le vêtement qui vous plait à condition qu’il soit moulant : justaucorps, legging, chaussettes agrippantes…

 

Savez-vous que pratiquer le Fit’ Ballet vous procure ces 7 principaux bienfaits ?

 

Fit’ Ballet

 

Le Fit’ Ballet est un sport tonique qui offre divers avantages pour l’organisme, tant pour votre corps que votre bien-être. Si vous ne le savez pas encore, c’est le moment de les connaître…

1. Des muscles plus fins et plus longs

L’enchainement des exercices d’assouplissement du Fit’ Ballet permet d’allonger les muscles. Résultat ? Vos tendons se raffermissent et s’affinent comme ceux des ballerines classiques.

2. Un corps plus ferme et tonique

Il y a une succession d’exercices permettant de renforcer les muscles pendant les séances de Fit’ Ballet. Les fessiers, les abdos, les jambes, les bras ainsi que le dos sont sollicités pour obtenir une silhouette de ballerine.

3. Un sport permettant de brûler les calories

Le Fit’ Ballet est une activité sportive effectuée pour avoir un corps affiné. Cela grâce à plusieurs exercices de cardio qui dure une heure et à un rythme soutenu. La réalisation de plusieurs exercices qui dure pendant une heure vous permettra de perdre les calories en trop.

4. Un corps souple digne d’une ballerine

Comme en danse classique, le Fit’ Ballet vous offre la chance de travailler votre flexibilité. Cela est possible grâce aux différents exercices comme les écarts.

5. La discipline idéale pour avoir une jolie posture

Vous avez sans doute remarqué que les danseuses de ballet ont un joli port de tête et sont gracieuses. Vous obligeant à bien vous tenir, le Fit’ Ballet vous fait travailler votre gestuelle pour vous offrir une posture élégante.

6. Une discipline sportive divertissante

Vous avouerez que c’est fun de s’entraîner tout en reprenant les pas de danse classique ! En plus, cela vous rappelle vos premiers pas de danse lors de votre enfance.

7. Une pratique sportive accessible à tous !

Si à la base, le Fit’ Ballet était réservé aux professionnels, actuellement, même les néophytes peuvent s’y adonner. Effectivement, les séances se composent aussi bien de danseuses confirmées que de débutantes.

 

Plus de détails sur déroulement des séances

 

une séance de Fit’ Ballet

 

Généralement, une séance de Fit’ Ballet se divise en trois parties :

  • Les 20 premières minutes sont consacrées au travail de cardio. Celui-ci s’effectue sur un fond de techniques classiques accompagnée d’un rythme soutenu.
  • Ensuite arrivent les 20 minutes d’exercices et de demi-pliés. En plus de perfectionner le maintien du dos, cette partie permet de travailler le port du bras.
  • Enfin, les 20 minutes restantes se déroulent au sol et sont consacrées à tonifier les abdos !

Le Fit’ Ballet permet de sortir les tendons de leurs zones de confort. Sollicités au maximum, ils travaillent différemment. Il ne s’agit pas ici d’entreprendre le maximum d’enchainements en peu de temps, mais de faire des gestes précis et répétitifs. Certes, cette discipline s’avère fastidieuse, mais bien pratiquée, elle vous garantit des muscles allongés et toniques.

Comment mieux porter le rouge à lèvres foncé

Comment mieux porter le rouge à lèvres foncé

 

“Le rouge à lèvres foncé fait toujours plus d’effet, mais encore faut-il savoir bien l’appliquer ! Effectivement, avant de choisir une teinte, veillez à ce que celle-ci corresponde à votre carnation et à vos cheveux. Ce type de lipstick doit aussi être appliqué avec un maquillage particulier qui est le basique. Autant de conseils et techniques à suivre pour mieux appliquer le rouge à lèvres foncé !”

 

Voulez-vous changer de look et afficher une jolie bouche pourpre, noire ou bordeaux comme les stars ? Quelles sont les bonnes méthodes à suivre ? Comment choisir la couleur qui correspond à votre carnation ? Voici quelques conseils qui vous aideront à y voir clair.

 

Ce qu’il faut savoir avant de choisir son rouge à lèvres foncé

 

choisir son rouge à lèvres foncé

 

Parmi la multitude de couleurs de rouge à lèvres foncé qui existe, votre choix doit être basé sur différents critères : la carnation, la couleur de vos cheveux. Toutefois, les rouges à lèvre foncés se choisissent aussi en fonction de la couleur des dents. La manière dont ce type de lipstick est appliqué est également un paramètre à considérer. Mis au doigt, le rendu sera, par exemple, plus léger que si le rouge à lèvres est appliqué avec le bâton.

Il faut signaler qu’il existe plusieurs types de rouges à lèvre foncés : la violine, le marron, le pourpre, la lie de vin ou encore le bordeaux. Peu importe votre préférence, il faut dire qu’il n’y a pas pareil pour faire chic en make-up de la bouche !

 

Les rouges à lèvres à nuances foncées sont faits pour qui ?

 

rouges à lèvres à nuances foncées

 

Ce genre de rouge à lèvres convient à celles qui ont la peau pâle et dont les cheveux sont clairs. En revanche, les teints mats auront des difficultés à assumer ce style. Quant aux peaux noires, elles peuvent s’en permettre car cela donne un effet glamour et chic en même temps. Si vous hésitez de choisir entre différentes nuances foncées, consultez les veines de vos poignets ! Lorsque celles-ci tirent vers le vert, les couleurs chaudes comme le rouge orangé ou le bordeaux vous iront à merveille. Cependant, si elles sont bleutées, tournez-vous plutôt vers la prune ou le violet.

Les lèvres sont également très importantes si vous voulez porter un lipstick à nuances foncées. L’idéal est surtout d’avoir des lèvres rebondies vu que les rouges à lèvres foncés affinent les lèvres. Si à la base, mère nature ne vous a pas doté d’une moue biatch, vous risquez alors de vous retrouver avec des lèvres très fines. Cela s’accentue si le rouge à lèvres que vous avez choisi est mat. Toutefois, le rendu est plus satisfaisant avec une brillance laquée.

 

Quel maquillage convient avec un rouge à lèvres foncé ?

 

maquillage convient avec un rouge à lèvres foncé

 

Il est préférable d’appliquer en premier le rouge pour accorder son intensité avec le reste de votre make-up. Pour accompagner cette couleur sophistiquée, n’hésitez pas à miser sur les basiques. De plus, ceci apportera un rendu sans faute à votre teinte. Sachez qu’afin de contrebalancer la lourdeur des teintes claires, il est préférable d’opter pour un maquillage nude. Pour vous aider, utilisez l’anti-cerne et le correcteur.

Afin d’équilibrer le make-up global du visage, vos paupières doivent être peu maquillées. Un mascara noir et un fard irisé suffisent amplement à rehausser votre regard sans donner l’impression d’en faire trop. Si le volume de vos lèvres est trop petit, la taille de la bouche sera rétrécie par la même occasion. De ce fait, le rouge à lèves foncé est à adopter uniquement si votre bouche est pulpeuse.

 

Quelques conseils d’application

 

conseils d’application rouges à lèvres

 

Les irrégularités sont plus apparentes sur des lèvres sombres. Pour un résultat satisfaisant, suivez à la lettre les conseils suivants :

  1. Avant d’appliquer la couleur choisie, exfoliez d’abord vos lèvres. Ceci dans le but d’enlever les peaux mortes et gommer les impuretés. Petite astuce : à défaut d’exfoliant, frottez doucement une petite quantité de sucre sur vos lèvres ;
  2. Appliquez ensuite une base fixante pour que le rouge à lèvres puisse tenir longtemps ;
  3. Choisissez un crayon à lèvres assorti à la teinte du rouge à lèvres. Puis, définissez bien le contour de votre moue. Appliquez aussi le crayon sur la surface totale de vos lèvres afin de maximiser la tenue du lipstick ;
  4. Appliquez soigneusement une première couche de rouge à lèvres. Estompez ensuite pour ne laisser que les pigments. Mettez ensuite une seconde couche pour avoir un rendu longue durée et plus opaque ;
  5. Finissez en dessinant des retouches au crayon à lèvres sur le contour de la bouche. Comme ça, vous obtiendrez un maximum de définition.
  6. Ajoutez une poudre de finition longue durée pour éviter que le rouge à lèvre ne s’efface.

Dessert lacté : source d’énergie et de calcium

Dessert lacté : source d’énergie et de calcium

 

“Crèmes brûlées, mousses au chocolat, flans aux œufs et d’autres succulents entremets séduisent les petits comme les grands. A la fois légers, mousseux et onctueux, ces desserts lactés sont riches en calories et en énergies. En effet, avec les yaourts et les fromages frais, ils font partie de la grande famille des « ultra frais laitiers ». Très prisés, ces desserts sont issus de recette familiale traditionnelle remontant à plusieurs générations.”

 

Faits à base de lait, les desserts lactés sont des préparations issues de recettes familiales traditionnelles. Déclinés en plusieurs variétés de textures, goûts et de présentations, les desserts lactés sont à la fois délicieux et bénéfiques pour la santé. En sus, c’est aussi une bonne façon de faire manger du lait ni vu ni connu aux bambins !

 

C’est quoi un dessert lacté ?

 

dessert lacté

 

Les desserts lactés constituent les spécialités laitières qui sont inspirées des recettes familiales. Très appréciés, ils se déclinent en plusieurs variétés : flans, crèmes desserts, riz au lait, mousses au chocolat…Généralement élaborés à partir de lait écrémé, entier ou partiellement écrémé, ils doivent contenir au minimum 50 % de lait. Ils ne renferment pas de ferments lactiques. Leur processus de fabrication passe par une étape de cuisson qui élimine les ferments.

En outre, leurs apports caloriques et nutritionnels varient selon les recettes. Ils ne sont pas si gras et si caloriques comme certains peuvent le penser. En effet, 100 g de crème dessert contient en moyenne 138 grammes de calories et 3 % de matières grasses. Par ailleurs, les desserts lactés sont aussi riches en calcium, en protéines, en vitamines, phosphores… Actuellement, des recettes innovantes apparaissent pour donner naissance à de nouvelles textures et saveurs. Notez que ces innovations répondent aux demandes d’intérêts nutritionnelles qu’exigent le consommateur. Donc, il n’y a aucune raison de s’en priver !

 

Les différentes catégories de desserts lactés

 

différentes catégories de desserts lactés

 

La grande diversité des desserts lactés frais s’explique par la variation des proportions et des modes de fabrication. Sur une base d’ingrédients communs, qui n’est autre que le lait, ils se déclinent en différentes catégories. En général, il existe plus de 14 sortes de desserts lactés :

  1. Laits gélifiés aromatisés : ils se composent de sucre ou matières sucrantes, arômes, lait, colorants alimentaires, épaississants ou gélifiants.
  2. Crèmes desserts : faits à base de crème ou de lait additionné, elles regorgent de gélifiants, d’arômes et de matières sucrantes. Elles peuvent être appertisées, fraîches ou mises dans une boîte de conserve.
  3. Laits emprésurés parfumés : contenant peu d’acide, ils sont fabriqués à partir de lait caillé aromatisé. Souvent, ils peuvent contenir des ferments lactiques.
  4. Les mousses et assimilés : desserts foisonnés et assimilés, ils contiennent du lait, de matières aromatisantes et sucrantes, des agents de foisonnement, des œufs, de la crème et des gélifiants.
  5. Laits gélifiés avec crèmes fouettée : ils sont faits à partir de lait gélifié, matières sucrantes, épaississants ou gélifiants, recouverts de crème foisonnée et d’arômes.
  6. Iles flottantes : contenant des blancs d’œufs battus en neige et de la crème anglaise, elles sont cuites au bain-marie ou au four.
  7. Crèmes brûlées : elles contiennent de la crème et des matières sucrantes. Devant être cuite au four, elles ne doivent pas être composées de gélifiant.
  8. Riz au lait : les ingrédients de base de ce dessert lacté sont le riz et le lait. Il est toutefois possible d’y ajouter des arômes ou des fruits.
  9. Crèmes aux œufs : pour les produits traditionnels, elles doivent être composées de 10 % d’œufs et 15 % de crème.
  10. Gâteaux au riz : ses composants principaux sont le riz, le lait et des œufs. Pour que ce gâteau puisse être de qualité traditionnelle, le riz doit être cuit dans le lait.
  11. Œufs au lait : Pour les desserts traditionnels, les œufs doivent être présents au minimum dans une proportion de 15 %. Les gélifiants sont interdits et la cuisson doit se faire au four.
  12. Gâteaux de semoule : leur préparation et composition sont pareilles à celles des gâteaux au riz, mais la céréale principale est la semoule.
  13. Les crèmes caramel : ayant comme ingrédient de base le caramel, ils se composent aussi de crème et d’œufs. Sa cuisson doit se faire au four.
  14. Flans aux œufs : ils se composent majoritairement de lait (50 % minimum) et d’œufs.

Les crèmes glacées et les glaces constituent aussi deux autres variantes de desserts lactés. Préparés à partir de lait, d’arômes ou de chocolat, ils sont très appréciés par petits et grands. Sachez que tous les desserts lactés traditionnels mentionnés « au chocolat » doivent contenir au moins 5 % de chocolat. Ce taux est de 2 % pour les autres types de desserts faits à base de lait. Il existe également des spécialités comme les clafoutis, les charlottes, les bavarois, les trifles, les desserts lactés d’inspiration italienne…

 

Quels sont les bienfaits du dessert lacté ?

 

 

La quantité de lait consommée par un enfant peut diminuer au profit de nourritures plus solides lorsqu’il est en phase de diversification nutritionnelle. Ainsi, il faut compenser ses besoins alimentaires par des mets contenant du lait. Les desserts lactés sont une bonne alternative pour cela. D’ailleurs, certaines marques vendent des desserts spécialement conçus pour combler les éventuelles carences en acides gras essentiels ou en fer.

Les desserts lactés contribuent également au développement osseux des adolescents. Le calcium contenu dans ce type d’entremets est essentiel à cette période de la vie. La femme enceinte ou qui allaite doit aussi couvrir ses besoins alimentaires et ceux de leur enfant grâce au desserts lactés. Pour éviter les manques et les pathologies liés à la vieillesse, les personnes âgées doivent consommer plus de lait, notamment les desserts lactés.

 

A chaque dessert lacté sa méthode de fabrication…

 

 

desserts lactés gourmands et sains

 

Comme il existe différents types de desserts lactés, il existe aussi diverses façons de les fabriquer. La mixture obtenue avec les autres ingrédients peut être soumis à de nombreux processus de fabrication. Les Îles flottantes, les crèmes carmel, les crèmes aux œufs et les crèmes brûlées sont cuites au bain-marie ou au four. Les mousses ou les desserts foisonnés sont battus vigoureusement pour avoir leur texture aérienne et légère. Le goût succulent des crèmes desserts provient des gélifiants et des épaississants qui leur compose.

Quant aux laits dits « emprésurés », ce sont des laits caillés. Sous l’effet de la présure, ils donnent des desserts acidulés. Concernant la glace, le foisonnement d’arômes et de lait donnera une mixtion plus aérée et homogène avec la congélation. D’autres desserts lactés comme les clafoutis, le riz au lait ou les gâteaux de semoule a d’autres techniques de fabrication. Notez que l’industrie alimentaire innove quotidiennement et propose une nouvelle recette de desserts lactés gourmands et sains.

Les dérèglements de la menstruation

Les dérèglements de la menstruation

 

“Avoir ses menstruations n’a rien de bénin ! Cela veut dire que vous êtes vraiment une femme. Les petits changements pathologiques peuvent signifier beaucoup de choses sur votre état physique et votre santé. Retard de règles, arrêt du cycle menstruel, saignement entre les cycles, règles très courtes, flux important, règles douloureuses, spottings… Surtout, ne négligez pas ces signes que votre utérus vous envoie. En cas de doute, n’hésitez pas d’aller faire une consultation chez un spécialiste !”

 

Les troubles du cycle menstruel sont chroniques à tous les stades de l’activité génitale. Les causes de ces perturbations sont différentes selon l’âge de la femme. Parfois, ces dérèglements sont normaux : ménopause, grossesse… Autrement, il est essentiel de rechercher un facteur pathologique, en particulier hormonal.

 

Les troubles du cycle menstruel : c’est quoi ?

 

Les troubles du cycle menstruel

 

Les règles déterminent la marque de l’activité génitale chez la femme. En général, elles sont régulières, apparaissent à la puberté et disparaissent à l’âge de la ménopause. L’euménorrhée est un cycle régulier et normal qui commence le premier jour des menstruations ou des règles. D’habitude, sa durée est de 4 à 7 jours environ.

Pour certaines femmes, le laps de temps qui sépare deux périodes de règles est estimé entre 28 et 30 jours. Les règles qui sont différentes des menstruations normales sont qualifiées comme étant des dérèglements menstruels. Ces irrégularités se rapportent généralement aux douleurs et autres symptômes subjectifs de maladie en rapport avec chaque ménorragie. Elles peuvent porter sur la quantité, la fréquence ou la combinaison des deux.

 

Différents types de troubles du cycle menstruel

 

Nombreux sont les facteurs qui peuvent provoquer les dérèglements de la menstruation : organiques ou hormonaux. Voici un aperçu des irrégularités du cycle que les femmes peuvent rencontrer…

 

La ménorragie ou règles prolongées et abondantes

 

ménorragie

 

L’hyperménorrhée est un trouble menstruel qui peut toucher 25 % des femmes âgées de 30 à 49 ans. Il s’agit d’aménorrhée quand les saignements durent plus de 7 jours et que leur volume peut aller jusqu’à 150 ml. Notez que les femmes perdent normalement 50 à 100 ml de sang par jour durant leurs règles. Ce dérèglement peut avoir diverses origines, comme :

  • Le port d’un stérilet en cuivre ;
  • Des dérèglements hormonaux : insuffisance ou excès en œstrogènes ;
  • Un développement majeur de l’endomètre ;
  • La prise d’antibiotiques et de pilules contraceptives ou d’anticoagulants ;
  • La déformation des ovaires ou de l’utérus (myomes, tumeurs, inflammations, poypes…).

 

La spanioménorrhée ou l’hypoménorrhée

 

hypoménorrhée

 

Lorsque vos menstruations sont irrégulières, complètement imprévisibles ou peu abondantes, il se peut que vous fassiez de l’hypoménorrhée ou spanioménorrhée. Ces troubles font aussi que vos cycles durent entre 40 à 45 jours et disparaissent un ou de nombreux mois d’affilée.

La prise de médicaments contraceptifs peut provoquer des menstrues particulièrement faibles. Toutefois, un arrêt récent de la prise de pilule peut causer ce genre de dérèglement. Par ailleurs, l’hormone de l’allaitement, l’hypersécrétion de prolactine peuvent causer ces dérèglements. Afin de déterminer les origines de ces irrégularités menstruelles, il est nécessaire de consulter un gynécologue ou un médecin.

L’oligoménorrhée ou règles rares

 

oligoménorrhée

 

Lorsque l’intervalle séparant deux cycles excède 35 jours, la femme est atteinte d’une oligoménorrhée. Les règles rares peuvent être provoquées par différents facteurs dont :

  • Les troubles endocrinaux : surrénal, thyroïde… ;
  • L’altération de l’appareil génital ;
  • Un avortement ;
  • Des déséquilibres hormonaux par baisse des hormones sexuelles ;
  • Une tumeur utérine ou une blessure génitale ;
  • Des soins antipsychotiques ou antiépileptiques ;
  • Une anorexie et de la fatigue.

 

La polyménorrhée

 

polyménorrhée

 

Ce trouble menstruel définit un cycle inférieur à moins de 4 semaines. Divers facteurs peuvent le favoriser :

  • Le stress ;
  • Une instabilité hormonale ou alimentaire ;
  • La pré-ménopause et la ménopause ;
  • L’infection sexuellement transmissible ( IST) ;
  • L’Endométriose

La plupart des patientes atteintes de polyménorrhée sont souvent victimes d’infertilité. Cela, soit l’endomètre n’est pas suffisamment adapté pour la nidation, soit par absence totale de l’ovulation.

 

Les dysménorhées ou règles douloureuses

 

dysménorhées

 

Lorsque les menstruations s’accompagnent de nausées, de douleurs au ventre, de vomissements et maux de tête, il s’agit de dysménorhées. Souvent, ce genre de phénomène apparaît chez les jeunes filles dès leurs premières règles. Les règles douloureuses se manifestent généralement lors de la première ovulation. Pour les soigner, la prise d’une contraception hormonale mélangée à un anti-inflammatoire est nécessaire.

Les dysménorhées peuvent être également le signe d’une affection telle que l’endométriose. Dans ce cas, au lieu d’arriver durant les premiers jours des règles, les douleurs ne surviennent qu’à la fin.

 

Des saignements survenant en dehors des cycles menstruels

 

gynéco

 

Il se peut que des saignements surviennent en dehors des périodes de règles et ce, de manière irrégulière et à plusieurs reprises. Dans ce cas, il peut s’agir de métrorragies ou de spottings. Si la métrorragie est définie comme étant une hémorragie d’origine utérine, le spotting est un écoulement vaginal constitué d’une faible quantité de sang de teinte brunâtre. Les saignements intermenstruels sont souvent de très courte durée et se produisent durant l’ovulation. S’il y a des saignements même en dehors des règles et que leurs volumes augmentent, il s’agit alors de ménométrorragies. Ce sont les femmes en pré-ménopause qui en sont les victimes. D’autres sortes de saignements peuvent apparaître pendant le cycle : quelques jours après/ avant les menstruations ou durant l’ovulation.

En cas de changement d’intensité ou de rythmes des règles, soyez toujours attentive et consultez un gynéco ou un médecin. En effet, seul un spécialiste pourra spécifier l’origine des troubles et prescrire les meilleurs traitements. Cependant, aucun diagnostic n’est fiable à 100 % en termes de cycle menstruel !

Détox et perte de poids : existe-t-il un lien ?

Détox et perte de poids

“Détoxifier son organisme s’avère être intéressant à divers degrés. En plus de permettre d’éliminer les toxines accumulées dans le corps, est-ce que la détoxification favorise la perte de poids ? Une cure de détox repose sur les principes nutritionnels diététiques. Pour avoir un résultat efficace et à long terme, la consommation d’aliments biologiques est conseillée. Toutefois, il faut savoir que le résultat d’une cure détox varie d’une personne à une autre.”

 

Vous voulez perdre du poids ? Plusieurs solutions existent, un peu partout, afin d’y arriver. Pour certains, pratiquer une activité physique et avoir une alimentation saine représentent les meilleures approches pour atteindre cet objectif. D’autres commencent à se tourner vers le nettoyage de l’organisme, connu également en tant que détoxication du corps. Très à la mode chez les célébrités, la détox reste un concept controversé. Vous aussi, vous vous demandez si la détox favorise la perte de poids ? Aujourd’hui, pour le savoir, suivez le guide.

 

Existe-t-il un lien entre la détox et la perte de poids ?

 

Le jeûne intermittent

 

Oui et non. La réponse dépend d’un certain nombre de facteurs importants. Parmi ces facteurs, il y a le régime détox utilisé. Vous seriez surpris de savoir combien il existe de façons pour détoxifier son organisme ! En effet, vous pouvez recourir au jeûne intermittent, aux jus détox, au régime Master Cleanse, aux pilules et patchs détox ainsi qu’à la consommation d’aliments entièrement naturels… Le jeûne intermittent, les jus détox et le régime Master Cleanse sont trois méthodes détox très populaires. Leur succès vient du fait qu’elles favorisent grandement la perte de poids. C’est l’absence totale d’aliments solides de ces régimes qui permet d’arriver à ce résultat.

L’idée de perdre du poids facilement est très séduisante, mais il faut garder à l’esprit que le jeûne n’est pas fait pour tout le monde. Ceux qui sont en surpoids et ceux qui ont certaines conditions médicales peuvent éprouver des difficultés à jeûner pendant plusieurs jours. Le jeûne pourrait représenter un véritable danger pour leur santé.

 

Comment détoxifier son organisme naturellement ?

 

La consommation d’aliments biologiques

 

La consommation d’aliments biologiques est un moyen facile et efficace pour détoxifier votre corps. Le processus de détoxication sera plus lent que le jeûne, mais lorsque vous vous arrêtez de consommer des aliments non naturels et des produits chimiques, votre corps pourra commencer à se réparer. Si vous suivez uniquement un régime détox biologique, vous pourrez remarquer une légère perte de poids. Cela est dû au fait que les aliments naturels sont plus sains et moins caloriques.

 

Quelle est la durée d’une cure détox efficace ?

 

cure détox

 

La durée de votre détox aura un impact sur les résultats de la cure, y compris la perte de poids. En règle générale, plus vous détoxifiez votre organisme, plus vous perdez du poids. Cependant, avant de commencer une cure détox d’un mois, il est important d’en connaître les risques.

Lorsque vous consommez uniquement des aliments naturels et biologiques, votre corps reçoit les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement. C’est pourquoi, cette détox peut durer beaucoup plus longtemps. Avec les méthodes extrêmes telles que le régime Master Cleanse, votre corps manquera de nutriments. La durée de ce genre de cure doit être impérativement plus courte. Certains recommandent de prolonger une cure détox sur une à deux semaines. Il est recommandé de toujours écouter votre corps et ses signes avant-coureurs. En ce qui concerne le jeûne, soyez extrêmement prudents. Votre corps ne recevra aucun nutriment. Si la cure est trop longue (cinq jours ou plus), les risques de complications peuvent survenir !

 

La perte de poids sera-t-elle définitive ?

 

Détoxication

 

Votre poids de départ aura un impact sur votre capacité à perdre du poids grâce une cure détox. Plus vous serez en surpoids, plus il vous sera facile de mincir avec la détox. Par exemple, si vous êtes en surpoids de 20 kilos, vous pourrez perdre plus de poids que si vous aviez un poids santé. Cependant, les kilos perdus peuvent revenir aussi facilement que vous les avez perdus. Lorsque vous commencez à ajouter des aliments solides dans votre alimentation, vous commencez automatiquement à reprendre du poids. Vous pouvez cependant faire des choix sains. En éliminant les aliments riches en sucre, matières grasses et calories ou en passant à l’alimentation biologique, vous pourrez maintenir un poids santé durablement.

Maintenant, il est clairement prouvé que la détoxication favorise la perte de poids. Cependant, les résultats vont varier d’une personne à une autre. L’objectif principal d’une cure détox devrait être d’améliorer votre santé globale et votre bien-être. Si vous êtes uniquement intéressé par la perte de poids, cette approche ne vous conviendra probablement pas. Rappelez-vous, votre perte de poids peut être importante, mais elle ne sera que temporaire. Au lieu de cela, compter plutôt sur une alimentation saine et des exercices physiques quotidiens. Vous pouvez également opter pour un complément alimentaire minceur bio et naturel. Une telle démarche vous aidera à perdre plus de poids et à maintenir un poids idéal plus efficacement et durablement.

Cosmétiques : les dangers de la contrefaçon

Cosmétiques : les dangers de la contrefaçon
 

“Les produits de beauté sont censés vous rendre jolie, vous apporter une douce fragrance… Bref, du bienfait pour vous ! Cependant, certains peuvent être nocifs, surtout si vous tombez sur les imitations qui envahissent le marché de la beauté. Très faciles d’accès et bon marché, les contrefaçons attirent de plus en plus de consommateurs. Alors qu’ils représentent un risque important pour la santé.”

Dès qu’il s’agit de produits de luxe proposés au grand public, le choix est vaste, surtout en termes de cosmétiques. Parfois, à défaut de budget, nombreux sont ceux qui sont tentés d’acheter les contrefaçons malgré les dangers qu’elles représentent.

 

Qu’est-ce qu’un produit de contrefaçon ?

 

Produit de contrefaçon

 

En général, toutes les marques sont imitées et contrefaites. En effet, les contrefaçons sont les copies des produits que le grand public connaît bien. Tous les domaines sont touchés par le marché du « faux », surtout la parapharmacie et la parfumerie. En constante évolution, ce phénomène met continuellement en épreuve le secteur du luxe. Force est de constater que les produits contrefaits ne se soumettent pas aux normes légales. Cela est dû au fait que leurs composants sont de piètre qualité et néfastes pour la santé. Notez que les contrefaçons les plus courantes sur le marché portent sur les cigarettes, les vêtements, les lunettes de soleil, les parfums, les dentifrices, les savons, les maquillages…

Pour certains mascaras, eye-liners ou gloss, des études ont prouvé la présence de mercure, d’arsenic ou de plomb à des niveaux toxiques. Certaines fragrances présenteraient même des traces d’excréments de rats et d’urine. Il paraît également que certaines pâtes de dentifrice sont faites à partir d’antigel de moteur d’automobile. Dans les fausses cigarettes, il est possible de trouver du bois, des insectes morts ou des substances toxiques. En plus, elles peuvent contenir une quantité de nicotine supérieure à la normale et un taux important de métaux lourds. Tout cela peut aggraver les risques causés par la consommation du tabac sur la santé.

 

Que faire pour reconnaître les cosmétiques imités ?

 

Actuellement, les produits de beauté envahissent les boutiques et les marchés donnant libre cours à l’escroquerie et à l’imitation. L’essor de la vente en ligne ne facilite pas non plus les choses. D’où, il est nécessaire de rester toujours sur ses gardes.

 

Bien se renseigner sur le lieu où les produits sont vendus

 

Marque cosmétique

 

Si vous voulez acheter un produit dédié au corps ou visage, renseignez-vous d’abord sur la marque. Evitez d’acheter dans des boutiques qui ne sont pas agréés. Dans le cas où vous vous trouvez à l’étranger, n’achetez que dans des boutiques officielles. Sur internet, ne passez vos commandes que sur des sites marchands fiables.

 

Contrôler la qualité du produit

 

Fautes de typographies ou d’orthographes de produit cosmétique

 

Les contrefaçons se reconnaissent par la médiocrité de leur qualité. Pour éviter les mauvaises surprises, regardez bien les détails sur les finitions, les composants ou la peinture. En sus, le packaging peut parfois trahir les faussaires : fautes de typographies ou d’orthographes, différence de couleurs par rapports à la version originale… Les crèmes, les lotions et les parfums contrefaits se distinguent par leur odeur et leur solidité.

 

Comparer les tarifs et être toujours sur ses gardes

 

Comparer les tarifs et être toujours sur ses gardes

 

Surtout, ne vous laissez pas duper par les coûts anormalement bas et fantaisistes proposés par les contrefacteurs ! Comparez également les prix des produits de beauté affichés en boutiques officielles par rapport à ceux que vous voulez acheter. S’il y a une grande différence, il s’agit alors d’une imitation! Pour prouver votre achat, exigez des factures signées par le revendeur.

 

Observer attentivement le certificat d’authenticité

 

Observer attentivement le certificat d’authenticité

 

Pour vous assurer que les cosmétiques que vous achetez n’est pas une copie, demandez des numéros de contrôle ou un certificat d’authenticité. Outre son prix, un produit authentique est toujours livré sous un emballage de qualité. De ce fait, avant de procéder au paiement, scrutez bien l’impression de l’emballage.

 

Les risques causés par les produits de beauté contrefaits

 

Les risques causés par les produits de beauté contrefaits

 

D’abord, l’acheteur des cosmétiques imités met en danger sa propre santé. Effectivement, un tel produit peut s’avérer très risqué pour la peau et expose le consommateur aux allergies. Cela à cause du fait que ces produits n’ont subi aucune analyse dermatologique. En sus, leur étiquetage ne comporte pas d’informations sur les allergènes. Pourtant, l’immatriculation des substances allergènes sur le packaging des produits de beauté est obligatoire.

L’élaboration d’un produit falsifié peut être réalisée par un service de main-d’œuvre inexpérimenté. Leur processus de fabrication ne respecte pas non plus les règles sanitaires. Sans oublier, que ces produits sont faits à partir d’ingrédients de mauvaise qualité et interdits par la réglementation. Enfin, l’acquéreur qui achète ce genre de produit accomplit aussi un délit pénal. Il encourt donc des sanctions financières et une lourde peine d’emprisonnement.

5 maquillages basiques pour un teint parfait

Les bases beauté d'un joli teint

 

“Le fait d’avoir un joli teint ou la réussite d’un maquillage parfait dépend du teint. En effet, ça illumine, ça unifie et ça rajeunit… Le maquillage vous permet de garder une bonne mine toute l’année. Pour afficher un « flawless skin », optez pour des produits qui conviennent à votre carnation et à la nature de votre peau. Fond de teint, blush, anticernes, correcteur, poudre, faites connaissance avec les 5 bases beauté pour avoir un joli teint.”

 

Nombreuses sont celles qui redoutent l’étape du travail de teint car elles ont peur de rater leur make-up. En plus d’afficher un effet mauvaise mine, un maquillage raté peut également vous donner quelques années en plus. Pour éviter cela, voici 5 bases beauté afin d’avoir un joli teint et un visage éclatants.

 

1. Le fond de teint : un produit pour unifier votre peau

 

Le fond de teint : un produit pour unifier votre peau

 

Tout comme la crème hydratante, le fond de teint doit être choisi selon le type de votre peau. Si votre peau est grasse, optez alors pour le fond de teint mousse ou poudre pour camoufler les dermes dilatés. Les fonds de teint fluides peuvent aussi convenir pour les peaux grasses. Ces derniers ont la particularité de régler la production de sébum. Si vous avez une peau sèche, privilégiez les textures crème ou fluides. Cela apportera plus de confort à votre épiderme. Dans le cas où vous avez une peau mixte, toutes les textures vous iront. Toutefois, en cours de journée, les textures crème ont tendance à migrer dans les plis du visage. Quant aux textures mousses, celles-ci risquent de marquer les zones de déshydratation. Le fond de teint fluide est idéal pour les peaux déshydratées car il marquera moins les squames rebelles et la peau.

Il faut signaler qu’avant d’appliquer un fond de teint, veillez d’abord à bien préparer la peau. Celle-ci doit être correctement lavée, scrubée et hydratée. Sachez qu’un épiderme lisse permet aux pigments de se répartir de manière homogène.

 

2. Le correcteur, pour dissimuler les imperfections

 

Le correcteur, pour dissimuler les imperfections

 

S’appliquant toujours avant le fond de teint, le correcteur permet de cacher les boutons, les cicatrices et les rougeurs. Il en existe deux types : les correcteurs colorés et les correcteurs de couleur peau. Pour camoufler les imperfections mineures telles que les boutons ou les cicatrices, misez pour le correcteur couleur peau. Celui-ci peut être utilisée seule ou appliquée par-dessus le fond de teint. Quant aux correcteurs colorés, ceux-ci servent à rectifier les erreurs de pigmentation cutanée comme les rougeurs ou les cernes.

Concentré et assez compact, le correcteur s’applique uniquement en touche et légèrement. Veuillez également à l’appliquer dans les zones où il y a des imperfections. Pour avoir un regard illuminé, mettez-en au-dessous de vos yeux. Pour avoir un meilleur rendu, choisissez le correcteur crème car il est plus facile à appliquer.

 

3. Poudre libre ou compact : la solution pour bien fixer son maquillage

 

Poudre libre ou compact : la solution pour bien fixer son maquillage

 

Pour avoir un maquillage bien fixé et un joli teint, choisissez la poudre. Véritable unificateur de teint, celle-ci empêche également le make-up de dégouliner. Il en existe également deux types : la poudre libre et la poudre compacte. Bien qu’elle fasse vieille école, la version poudre est la solution idéale pour matifier la peau. Quant à la version compacte, elle est plus pratique car elle convient pour tout type de peau. C’est une variante solide de la poudre libre et elle se transporte facilement.

Pour savoir la poudre qui vous convient, il faut identifier votre type de peau :

  • Si vous avez une peau mixte et grasse, privilégiez la poudre libre. Plus matifiante et plus sèche, elle est excellente pour absorber l’excès de sébum.
  • Pour fixer le make-up et conserver un teint de pêche durant la journée, rien de tel que la poudre libre.
  • Pour protéger la peau grasse contre les imperfections, choisissez les poudres non comédogènes.
  • Si vous avez une peau sèche, il est conseillé d’utiliser la poudre compacte. Ne contenant pas de talc et disposant moins de matière, vos zones de sécheresse se feront alors moins remarquer.

 

4. L’anticerne, votre correcteur de teint par excellence

 

L’anticerne, votre correcteur de teint par excellence

 

S’appliquant avant ou après le fond de teint liquide selon la couvrance voulue, l’anticerne permet d’effacer les traces de fatigue. Si vous avez passé une soirée agitée, mettez ce produit après le fond de teint. En revanche, si des petits cernes apparaissent sur votre visage, appliquez-le avant le fond de teint. Quant au fond de teint poudre, celui-ci s’applique avant le fond de teint, pour éviter les pâtés.

Il existe deux méthodes d’application de l’anticerne :

  • L’appliquer directement sur le cerne et dans les coins externe et interne de l’œil ;
  • La mettre en V sur la paupière inférieure pour que le produit soit efficace.

Il suffit de faire le test pour savoir la méthode qui vous convient !

 

5. Enlumineur, poudre de soleil ou blush : que choisir ?

 

Nombreuses sont celles qui se sentent dépassées par l’existence des différents soins destinés au teint. Voici alors quelques infos de base pour mieux les choisir :

 

L’enlumineur, une option pour illuminer le teint

 

L’enlumineur, une option pour illuminer le teint

 

Servant à illuminer le teint et légèrement nacré, ce produit se présente sous forme de poudre ou de crème. En général, il est utilisé sur l’arête du nez, sur l’arc de Cupidon ou sur le haut des paupières.

 

Le fard à joues ou le blush, un produit destiné au teint fatigué

 

Le fard à joues ou le blush, un produit destiné au teint fatigué

 

Le blush est l’allié idéal si vous voulez redonner de l’éclat à un teint fatigué. Il permet aussi de retoucher un fond de teint qui est devenu un peu plat. Le fard à paupières s’estompe vers l’extérieur du visage et s’étale sur la pommette.

 

La poudre de soleil, pour un teint faussement hâlé

 

La poudre de soleil, pour un teint faussement hâlé

 

Il s’utilise sur les zones bombées du visage où le soleil se pose naturellement. Pour l’utiliser, prenez un gros pinceau puis, balayez vos pommettes, votre front ou la pointe de votre menton.

06 aliments riches en protéines, à donner à votre bébé de 6 mois

Les aliments riches en proteines

 

“Les six mois de bébé sont marqués par une étape majeure : celle de la diversification alimentaire. Effectivement, le lait infantile ou maternel consommé de façon exclusive ne peut plus suffire à couvrir les besoins nutritionnels de votre enfant. Elargissez alors son alimentation car il peut désormais déglutir et mastiquer d’autres nourritures que du lait.”

 

Les besoins en énergie et en nutriments de bébé augmentent à partir de son 6e mois. C’est le moment ou jamais d’inclure dans son régime les aliments dits « solides » ou « complémentaires ». En plus du lait, la principale source alimentaire du nourrisson, intégrez progressivement les nutriments riches en protéines dans son régime.

 

1. Le poisson, pour la croissance du bébé

 

Le poisson, pour la croissance du bébé

 

Riche en protéine, le poisson contient des acides gras nécessaires pour la croissance de votre bébé. Poulamon, sardine, saumon, merlan, sole…diverses espèces de poissons régaleront votre petit boutchou ! Si vous avez peur des risques d’allergie, donnez-lui d’abord des filets de poisson d’eau douce et diversifiez peu à peu.

Ne lui donnez pas des poissons qui peuvent contenir des polluants. Parmi eux, il y l’espadon, thon blanc ou rouge, touladi, lotte, marlin, brochet ou encore l’achigan. Il est également conseillé de privilégier les poissons surgelé ou frais par rapport à ceux qui sont panés. N’oubliez surtout pas d’enlever minutieusement les arêtes pour le bien-être de votre petit. Pour la cuisson, privilégiez les papillotes, la coction à la vapeur et mixez toujours.

 

2. La viande, pour compléter l’apport en fer et vitamines du lait

 

La viande, pour compléter l’apport en fer et vitamines du lait

 

Qualifiée de source de protéines par excellence, la viande ne sert pas uniquement à orner les plats de votre bébé… Elle est nécessaire pour compléter et optimiser l’apport en fer, vitamines B et zinc du lait. Vous pouvez proposer toutes les viandes à votre enfant : poulet, dinde, veau, agneau, bœuf, veau… Toutefois, préférez les viandes digestes et maigres. N’hésitez pas à lui offrir les abats car ceux-ci peuvent remplacer de temps en temps la viande. Par contre, à part le jambon blanc cuit, dégraissé et découenné, évitez les charcuteries. Pareil pour les viandes épicées et les saucisses.

Jusqu’au 9e mois de votre bébé, réduisez toujours la viande en purée pour faciliter sa digestion. Au-delà de cet âge, donnez-lui de la viande hachée finement ou réduits en petits morceaux. Il faut noter qu’à 6 mois, votre nourrisson mange quotidiennement 10 g de viande environ, soit 2 cuillères à café.

 

3. Le tofu et les légumineuses, des substituts pour la viande

 

Les lentilles rouges et le ttofu

 

Ces deux types d’aliments sont des grandes sources de protéines bien que peu de parents pensent à en donner à leur bout de chou. Pourtant, ils peuvent remplacer la viande. Des lentilles, des haricots ou des pois chiches, vous pouvez en donner à votre enfant. Bien mijotés, ils sont tout aussi succulents quand ils sont écrasés à la fourchette ou en purée. Le corail ou les lentilles rouges sont les plus faciles à écraser en purée. Une portion est égale à 30 ou 60 ml soit 2 ou 4 cuillères.

Vous pouvez aussi écraser ou introduire le tofu soyeux dans une purée. Quant au tofu ordinaire, il peut être coupé en petits dés ou en miettes. Une portion équivaut à 30 g environ.

 

4. Les légumes et fruits, pour assurer la quantité de minéraux et vitamines

 

Les légumes et fruits, pour assurer la quantité de minéraux et vitamines

 

Dès ses six mois, votre enfant peut découvrir le délice des légumes. Servis sous forme de purées, courgettes, carottes, épinards, brocolis, betterave, aubergine, potiron…Ils ravitailleront votre petit en protéines. Cependant, évitez les légumes fibreux comme les feuilles de poireaux ou le salsifis car ils sont difficiles à digérer. Par rapport aux légumes en conserve, privilégiez ceux qui sont frais de saison et surgelés. Lavez et mixez-les bien et n’utiliser jamais de sel !

Généralement, les petits boutchous apprécient les fruits bien sucrés. Pour régaler les papilles de votre loulou, optez pour les fruits de saison, bien frais et bien mûrs. Par ailleurs, vous pouvez lui offrir du coing, poire, nectarine, pêche, pomme, banane, etc. Proposés au goûter en supplément d’allaitement ou de biberon, les fruits sont riches en vitamines, antioxydants et minéraux. En revanche, les fruits à coque comme les cacahuètes, noisettes, noix ou les noisettes sont à éviter.

 

5. Les produits laitiers, en remplacement d’une partie du lait maternel

 

Les produits laitiers

 

A six mois, votre bébé peut manger des yaourts pour remplacer une partie de son biberon. En général, un yaourt pour enfant pèse environ 60 g. Ainsi, réduisez de 60 ml la quantité de lait, soit 60 ml d’eau et 2 doses de lait. Côté laitages, qu’il s’agisse de petits suisses, de fromage blanc ou de yaourts, choisissez les produits laitiers infantiles proposés en rayon bébé. Par rapport aux produits laitiers vendus en rayons frais, ils sont produits avec du lait infantile. De ce fait, ils sont parfaitement adaptés aux besoins en nutriments des enfants en bas âge. Sans surplus de protéines, ils ne représentent aucun danger pour les reins des tout-petits.

 

6. Les jaunes d’œufs, une véritable source de protéines

 

Les jaunes d’œufs

 

Il est conseillé de faire découvrir les œufs, surtout le jaune d’œuf à bébé en même temps que la viande. Présentant un taux élevé de fer, le jaune d’œuf est une véritable source de protéines. Il peut être consommé seul ou incorporé dans les purées habituelles de votre petit. A mesure que son appétit s’accroît, donnez-lui l’œuf tout entier. Il est préférable de faire bouillir l’œuf jusqu’à ce qu’il durcisse complètement. Ensuite, séparez le blanc du jaune. Puis, écraser à la fourchette le jaune avant de le servir !