Bébé in utero

Tisser des liens avec son bébé in utero par la musique

“La qualité de la vie in utero d’un bébé et le bon déroulement de l’accouchement influent beaucoup sur la vie future de l’enfant. C’est au cours de cette phase de sa vie qu’il va acquérir son équilibre affectif, son assurance… C’est également en ces moments-là que se développent les facultés cognitives du bébé. Il est alors important de traiter le fœtus comme tout être humain. Pour communiquer et tisser des liens avec son enfant, les spécialistes recommandent le recours à la musique. Voici pourquoi…”

Vous avez certainement entendu parler de l’écoute musicale pour fœtus in-utéro lors de votre grossesse… Vous vous demandez peut-être en quoi cela peut être utile tant pour le bébé que pour la maman. Sachez d’abord que même dans cette phase, le bébé a déjà la faculté de percevoir et d’enregistrer les sons comme la musique ou la voix de ses parents. Faire écouter de la musique à son bébé contribuera au développement de ses capacités de perception. Cette technique vous permet aussi de tisser des liens avec votre enfant et vous préparer au passage important de l’accouchement.

Pourquoi tisser des liens avec son enfant pendant la grossesse ?

tisser des liens avec son enfant pendant la grossesse

Durant la période de grossesse, entamer une relation avec son bébé in utero contribuera énormément à son développement. L’enfant se sentira ainsi en sécurité, aimé et désiré. De cette manière, vous lui permettrez de grandir dans un climat de quiétude. Les chants entonnés par maman, la voix des parents ou même les musiques…, ce sont autant de moyens de communication pour tisser des liens avec son enfant pendant la grossesse. Une telle relation est très bénéfique tant pour la mère que pour son enfant. Elle permet en grande partie de prévenir les traumatismes post-accouchement.

Communiquer avec son bébé in utero en lui faisant écouter de la musique

Communiquer avec son bébé in utero

Selon les résultats d’études scientifiques menées par des spécialistes, le bébé réagirait aux bruits sonores. Même s’il vit encore dans le ventre de sa mère, il peut entendre les battements de cœur et la voix de sa maman. Il ne serait pas indifférent aux vibrations sonores dès ses 7 semaines de vie in-utéro. Cependant, cette capacité auditive ne se développera qu’au-delà de la 28e semaine de grossesse. C’est à ce stade que le lien du bébé avec le monde commence à se tisser. Des techniques de préparation à l’accouchement comme la psychophonie consistent à établir ce lien en recourant à diverses chansons comme les berceuses. Cette communion avec la musique, si elle est bien négociée, sera facile à entretenir après la naissance de votre enfant.

Associer voix et musiques pour stimuler le cerveau de son enfant

Associer voix et musiques pour stimuler le cerveau de son enfant

Selon toujours les spécialistes, la voix de sa mère a un impact positif sur la croissance du bébé. Chanter est un moyen efficace de tisser une relation affective entre sa mère et son enfant. De plus, bébé serait également capable de mémoriser et reconnaître une chanson qu’il avait entendue très souvent durant la grossesse. Le mieux serait toutefois d’associer la voix à la musique pour un meilleur résultat. Et pas n’importe quelle mélodie ! La musique classique, de par son effet relaxant, aura une répercussion positive sur l’état du bébé. Sachez toutefois qu’à ce stade, l’enfant est plutôt sensible aux fréquences basses (graves) du fait que le liquide amniotique atténue fortement les tonalités aigües. Evitez de coller un casque sur votre ventre trop longtemps. Surtout, veillez à ce que le volume ne soit trop haut, car cela peut altérer l’ouïe du bébé.

La musique : quels impacts sur la vie de bébé in utero ?

La musique : quels impacts sur la vie de bébé in utero

Nul n’ignore que la musique est bonne pour la santé. Elle apaise et détend les adultes, mais elle procure aussi du « bien-être » au bébé. Quand la mère est apaisée, il va sans dire que dans son ventre, son enfant le sera aussi. La musique fonctionne comme une thérapie car elle permet de développer les facultés intellectuelles du bébé. Elle contribue au développement de son cerveau et, en général, de tout son corps ! Un enfant ayant vécu avec la musique dès sa conception n’aura pas de difficulté plus tard à s’intégrer à la vie en communauté. A sa naissance, les facultés auditives de l’enfant sont déjà bien établies. Les chansons et musiques enregistrées lors de sa vie intra-utérine influeront sur son comportement une fois venu au monde. Les airs qu’il avait entendus plusieurs fois in utero peuvent conditionner ses préférences musicales. C’est ainsi que cette berceuse chantée souvent pendant la grossesse l’aidera à avoir le sommeil facile après sa naissance…

Faut-il faire écouter à son bébé tous les genres musicaux ?

faire écouter à son bébé tous les genres musicaux

Exposer trop longtemps votre bébé aux musiques fortes peut représenter un grand risque pour le développement de son cerveau. Il faut savoir choisir le genre de musique à écouter, car cela peut varier en fonction de chaque phase de la grossesse. Cependant, tout le monde s’accorde à dire que la musique classique est à privilégier. A cela deux raisons majeures : elle favorise la concentration et elle procure une atmosphère de détente. Pour pouvoir évacuer son stress, une femme enceinte aura néanmoins besoin d’entendre d’autres genres musicaux qui lui procure de l’énergie. Attention toutefois car un trop-plein d’énergie pourrait énerver l’enfant… Pour cela, évitez les mélodies qui vous plongent dans un état émotionnel qui vous rend agressive et agitée. Rappelez-vous que l’enfant in utero entend beaucoup plus les fréquences basses. Alors évitez de diffuser une musique aux fortes basses dans votre pièce ou dans votre voiture, surtout à fort volume.

A lire également

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires