Différence entre désir féminin et désir masculin

“Beaucoup de couples se demandent pourquoi leurs horloges sexuelles ne synchronisent pas, alors que l’amour est bien là ! Le couple trouve difficilement un terrain d’entente sensuel équilibré entre les attentes de l’un(e) et les envies de l’autre. Effectivement, le désir ne s’épanouit pas du tout de la même manière au féminin et au masculin et ce, ni dans le corps ni dans la tête !”

 

Il est bien connu que le désir est le principal moteur de la sexualité. Ce sentiment permet de faire la distinction entre un simple lien affectif et une relation amoureuse. Connu aussi sous le nom de « libido », il est sensible à des facteurs qui varient en fonction des individus : éducation, sentiment, fantasmes, mode de vie…

 

Influence des hormones sur le désir sexuel

 

Influence des hormones sur le désir sexuel

 

La testostérone est l’hormone du désir tant chez l’homme que chez la femme. Elle est secrétée par les testicules et les ovaires. Physiologiquement, la production de testostérone est plus faible chez le sexe féminin. Toutefois, cela ne veut pas pour autant dire que l’appétit sexuel est amoindri ! Il faut dire que par rapport au corps masculin, le corps féminin réagit aisément à cette hormone.

Chez la gente féminine, l’intensité du désir sexuel est également sous l’impact de la fluctuation hormonale. De ce fait, la libido est à son apogée au moment du pic d’œstrogène qui précède l’ovulation. Pareil pour les fluctuations hormonales se produisant au cours du cycle menstruel. Il faut noter que cette constatation n’est pas valable en cas de contraception. Par contre, après un accouchement, la libido diminue à cause de l’hormone anti-désir baptisée « prolactine ». Alors, comment surmonter la baisse du désir au sein d’un couple si le cas se présente.

 

Les facteurs d’ordre psychologique

 

Les facteurs d’ordre psychologique

 

La pression morale, les interdits religieux ou sociaux, la culture ainsi que l’éducation peuvent constituer des pressions morales importantes. Ce sont les femmes qui en sont les plus sensibles. En effet, elles ont tendance à cacher leurs désirs et envies. Par contre, les hommes arrivent parfaitement bien à séparer désir sexuel et sentiments. C’est pour cela qu’ils peuvent avoir une aventure d’un soir sans pour autant y accorder d’importance.

D’autre part, si ces dames priment l’envie, ces messieurs, quant à eux, cherchent à combler leur désir par la pulsion. De nombreux facteurs entre en jeu comme l’environnement (où), les préliminaires (câlins…) ou encore la situation.

 

Quand l’âge guide l’envie…

 

Quand l’âge guide l’envie…

 

La libido s’intensifie avec l’expérience et le temps chez la femme. En général, la maturité sexuelle féminine est à son summum aux alentours de 35 ans. Arrivée à la ménopause, le taux d’œstrogène régresse et les ovaires sécrètent moins de testostérone. Néanmoins, bien que le désir féminin soit motivé par divers facteurs psychologiques, celui-ci ne disparaît pas définitivement. Il faut remarquer que cette période marque souvent une renaissance du désir dans la vie d’une femme.

Concernant les hommes, le désir sexuel se manifeste à l’âge de puberté, lors des premières érections involontaires nocturnes ou encore les masturbations. Jusqu’à 50 ans, la libido est très développée, mais subit par la suite une diminution progressive. Ce phénomène est celui que les spécialistes qualifient d’andropause ou baisse du taux de testostérone.

 

Comment se mettre d’accord pour le moment ?

 

Comment se mettre d’accord pour le moment ?

 

Vous vous demandez parfois, pourquoi votre homme veut toujours faire l’amour le matin, alors que vous non ? Ne vous affolez pas parce que ce n’est pas dans le but de vous contrarier. Cette situation est due à un taux de testostérone qui atteint un pic de 30 % à leur réveil. Du côté des femmes, celles-ci ont besoin d’avoir un esprit libéré et de se sentir relaxées pour éprouver l’envie. Donc, le moment idéal pour elles est incontestablement le soir. Comme ça, elles oublient les soucis de bureau et les enfants sont tous au lit.

Les biorythmes interviennent également pour les saisons. Le désir de la femme augmente à l’arrivée du printemps car les œstrogènes sont en pic à ce moment. Quant aux hommes, l’envie sexuel intervient au début de l’été.

 

Essayer de trouver un bon terrain d’entente

 

Essayer de trouver un bon terrain d’entente

 

Quand l’un des partenaires ne ressent pas l’envie de faire l’amour, automatiquement, l’autre partie se sent mal aimé, rejeté ou pas désirable. Ce sentiment est normal. Afin d’éviter ce type de situation gênante, essayez de communiquer. Après avoir exprimé ses frustrations ainsi que ses sentiments, les partenaires peuvent à nouveau renouer les liens les unissant. Même si l’envie vous manque, n’hésitez surtout pas à vous forcer un peu au début. Il est évident que suite aux mots doux, les câlins et les tendresses, l’envie va s’éveiller spontanément.

Pour conclure, le désir masculin est alors vraiment capricieux, au féminin tout autant qu’au masculin. Pour réussir à préserver son couple, chacun des partenaires doit faire preuve de grande maturité. Tout faire pour dépasser sa frustration personnelle afin de pouvoir mieux comprendre l’autre !