5 vertus et bienfaits de l’ananas sur la peau

5 vertus et bienfaits de l’ananas sur la peau

 

“L’ananas n’est pas seulement connu pour son goût sucré, sa fraîcheur et son parfum. Arrivé en Europe il y a plus d’un siècle, ce fruit est bénéfique pour l’organisme et la peau. Toujours disponible toute l’année, ce fruit est connu pour sa capacité à régénérer la peau. C’est également un meilleur allié pour venir à bout des boutons et des cellulites. L’ananas est également un excellent exfoliant naturel grâce à sa teneur en antioxydants.”

L’ananas figure parmi les fruits qui sont bénéfiques pour l’organisme. Riche en vitamine C, il contient peu de calories et permet de détoxifier le corps. C’est pour cela qu’il est très recommandé dans le milieu du cosmétique. En plus d’assainir la peau, l’enzyme broméline qu’il contient peut être utilisé contre les cellules mortes. L’ananas renferme également des nutriments utilisables pour éclaircir le teint et lutter contre les radicaux libres.

 

1. Ralentir le vieillissement de la peau

 

Ananas et la peau

 

L’ananas est réputé capable de combattre ou diminuer la présence des radicaux libres dans le corps grâce aux antioxydants qu’il contient. Cette propriété lui permet de protéger les cellules et combattre ainsi le vieillissement de la peau. Ce fruit contient également du bêta carotène qui est un pigment photosynthétique responsable de l’hydratation de l’épiderme.

La vitamine C contenu dans l’ananas est aussi nécessaire pour maintenir le collagène. Ce dernier qui est une protéine fibreuse responsable de la structuration de la peau. Grâce à lui, le derme garde sa jeunesse et son élasticité. Par ailleurs, la vitamine C accélère le processus de guérison de la peau.

 

2. Un meilleur allié pour une peau lisse et propre

 

Ananas efficace contre les rides

 

Efficace contre les rides, l’ananas contribue également à la santé de la peau, à l’extérieur comme à l’intérieur. En effet, la bromélaïne se trouvant dans ce fruit aide à éliminer les cellules mortes de la peau. Cet enzyme contribue entre autres à laver les pores, donnant une propriété lisse et uniforme au tissu cutané. Voilà la raison pour laquelle, l’ananas est utilisé comme exfoliant naturel lors des soins de beauté.

Avec sa forte teneur en eau, l’ananas contribue à l’hydratation profonde des couches du derme. Cette propriété permet de donner un aspect sain et propre à la peau. A l’instar du citron, l’ananas est utilisé comme éclaircissant naturel du derme. Par conséquent, un soin à base d’ananas permet de blanchir naturellement le derme. Ce type de traitement réduit au maximum les cicatrices, les imperfections et les taches sombres se trouvant sur la peau (genoux, coudes, aisselles…).

 

3. Un anti-acné efficace

 

Ananas anti acné

 

Du point de vue dermatologique, l’ananas est couramment utilisé pour traiter les acnés juvéniles. Tout comme la papaye, il renferme une enzyme appelée broméline (ou bromélaïne) permettant de soigner et d’adoucir le derme. Pour ce faire, frottez une lamelle d’ananas sur les zones les plus affectées par les boutons. Cette méthode vous permettra d’empêcher la prolifération des pellicules graisseuses ainsi que des acides gras.

A part la bromélaïne, l’ananas renferme aussi une quantité importante d’acide ascorbique. Véritable substance anti-inflammatoire naturelle, cet acide organique joue un rôle majeur dans la cicatrisation des acnés. Pour voir les résultats par vous-même, suivez étape par étape ces instructions :

  1. Prenez d’abord un morceau d’ananas frais et écrasez-le pour en extraire le jus ;
  2. Puis, appliquez directement le jus obtenu sur vos stigmates d’acnés. Pour cela, servez-vous d’une boule de coton propre ;
  3. Laissez agir pendant une durée de 15 à 25 minutes ;
  4. Rincez ensuite à l’eau fraîche ;
  5. Répétez ce traitement jusqu’à obtention de résultat satisfaisant.

 

4. Un bon remède contre la cellulite

 

Le jus d’ananas au gingembre

 

Il a été prouvé scientifiquement que faire disparaître totalement les cellulites est quasiment impossible. Toutefois, il existe diverses options naturelles pour diminuer ce problème sans pour autant dépenser beaucoup d’argent. Le jus d’ananas mélangé avec du gingembre figure parmi ces alternatives. Riche en antioxydants, cette mixture accélère la réparation des tissus endommagés causant l’apparition des cellulites ou la peau d’orange.

Le jus d’ananas au gingembre contribue à l’amélioration de la santé de la peau et aide à soigner la cellulite. Voici comment faire :

  • Découpez 2 rondelles d’ananas et assurez-vous de bien enlever le cœur ;
  • Broyez les morceaux d’ananas dans un robot-mixeur ;
  • Ajoutez ensuite une cuillerée de racine de gingembre râpée ;
  • Versez dans la mixtion 200 ml d’eau ;
  • Après avoir battu le tout, filtrez et servez immédiatement.

 

5. Un excellent traitement préventif contre les meurtrissures et les œdèmes

 

Ananas traitement préventif contre les meurtrissures

 

Mis à part ses nombreux bienfaits, l’ananas peut être utilisé pour guérir les blessures. Cette constatation a été prouvée par des chercheurs américains. Effectivement, la broméline présente dans l’ananas peuvent diminuer les meurtrissures, les douleurs et les œdèmes. Cette enzyme aide aussi à diminuer le temps de guérison après une chirurgie ou un traumatisme.

En outre, l’ananas détient des vertus exfoliantes. Il permet d’éliminer les squames et les cellules mortes. Le derme devient soyeux, lumineux et lisse. Petite astuce ? Prenez deux gros morceaux d’ananas et une cuillère à soupe d’huile d’olive. Mixez le tout afin d’obtenir une mixtion homogène. Il ne vous reste plus qu’à appliquer le masque sur votre visage. Après cela, laissez reposer pendant une durée de 15 minutes. Enfin, lavez à l’eau claire et vous verrez que votre peau sera purifiée.

7 aliments à consommer pour une belle peau

aliments à consommer pour une belle peau

 

“Bien hydrater et nettoyer sa peau de façon régulière peuvent aider à avoir un joli teint. Toutefois, l’alimentation ne doit pas pour autant être négligée car il paraît que la beauté commence dans l’assiette. Ainsi, il faut faire le plein de vitamine C contenu dans les agrumes. Cette substance organique permet en effet de stabiliser le collagène. Sans oublier que les antioxydants se trouvant dans les baies procurent un teint lumineux.”

 

Stress, pollution, fatigue, soleil ou froid…, la peau a besoin de s’armer pour affronter ces diverses imperfections. Pour cela, pas besoin de dépenser beaucoup d’argent en crèmes hors tarifs ou en soins cosmétiques ! Portez plutôt plus d’attention à ce que vous mangez. Voici 8 nourritures qui vous donneront à coup sûr de la bonne mine.

 

1. Légumes et légumineuses pour un teint régénéré

 

Légumes

 

Carottes, pommes de terre, courgettes, brocolis, haricots, lentilles…, sont reconnus comme étant bénéfiques pour la peau. Cuits avec de l’huile d’olive et du poisson, ces aliments permettent à votre teint de conserver sa jeunesse. Effectivement, des chercheurs australiens affirment que les légumes et légumineuses sont riches en antioxydants, en protéines maigres. Ils sont également bourrés d’acides gras mono-insaturés.

Pour obtenir un meilleur résultat, consommez 5 à 6 portions de légumes diversifiés quotidiennement. En outre, dispersez les légumineuses sur les salades que vous préparez. Une fois par semaine, ajoutez à votre menu des plats à base de légumineuses tel que le potage.

 

2. Les baies, pour une peau jeune et éclatante

 

Les fruits rouges et les baies

 

Les fruits rouges et les baies ont la réputation d’être riches en antioxydants. En effet, fraises, myrtilles, cassis, cerises… permettent de lutter contre l’effet des radicaux libres sur la peau. Ils figurent également parmi les aliments anti-stress oxydatif.

Les baies sont des nourritures indispensables pour ralentir le vieillissement cellulaire qui provoque l’apparition des rides. De ce fait, essayez de manger régulièrement au moins une tasse de baies. Vous pouvez les ajouter à vos plats de céréales ou bien dans une pâte à crêpes. Elles peuvent aussi être présentés en frappés aux fruits.

 

3. Les noix, meilleur alliés contre les problèmes de peau

 

Les poissons, les noix et les poulets

 

Les poissons, les noix et les poulets sans peau regorgent de protéines aidant à réparer les cellules altérées par les radicaux libres. Ils contiennent aussi une réserve d’acides aminés qui régénèrent les cellules et le collagène de la peau. Par ailleurs, les protéines maigres sont à privilégier à tous les repas que vous prenez.

Il faut noter que les noix sont bénéfiques pour venir à bout des problèmes de peau. Cela est possible grâce à plusieurs substances qu’ils contiennent (fer, magnésium, cuivre, potassium, manganèse, calcium). Ainsi, pour combattre les infections cutanées, l’acné et la surproduction de sébum, mangez des amandes et d’autres variétés d’oléagineux.

 

4. Huile d’olive, meilleur remède anti-sécheresse pour la peau

 

Huile d’olive

 

Pour ceux ou celles qui ont la peau sèche ou qui tiraille, optez pour l’huile d’olive. Elle renferme de l’acide oléique, une substance pouvant empêcher l’évaporation de l’eau dans les membranes cellulaires. L’huile d’olive comporte également d’autres acides gras qui sont essentiels pour prévenir les inflammations cutanées.

Sachez aussi que l’huile d’olive est riche en vitamine E et représente une quantité importante de polyphénols. Riches en antioxydants, ces deux derniers permettent de protéger la peau contre les effets engendrés par les radicaux libres. N’hésitez surtout pas à inclure cette huile dans vos menus et vous verrez les avantages.

 

5. Les agrumes pour un teint lumineux

 

Les agrumes

 

Citrons, oranges, clémentines et mandarines sont bien connus pour leurs apports en vitamine C. Concernant la peau, cette vitamine présente bon nombre de bienfaits car elle favorise la production de collagène. Ceci donne de l’élasticité à la peau et la rend plus détendue et élastique. De plus, elle permet de raviver le teint en activant la micro-circulation.

La vitamine C est aussi une alliée précieuse pour la beauté car elle est très riche en antioxydants. Grâce à cette propriété, elle peut à aider à éliminer les radicaux libres. En sus, elle est excellente pour combattre le vieillissement en maintenant l’élasticité de l’épiderme. Pour vous en procurer, il faut consommer des agrumes, des kiwis ainsi que des fraises.

 

6. Le thé vert, un anti acné efficace

 

Le thé vert

 

Il est difficile de se sentir belle quand des boutons viennent se poser sur son visage. Pour y remédier, utilisez le thé vert qui permet de diminuer le taux de DHT (Dihydrotestosterone). Ce dernier est connu comme étant l’hormone responsable de la formation d’acnés. Il faut aussi mentionner que le thé vert rajeunit la peau en raison des antioxydants qu’il contient.

Les tanins renfermés dans le thé vert peuvent aussi protéger la peau contre les radiations émis par le soleil. Ce type de thé contient, entre autres, une quantité importante de polyphénols qui donne de l’éclat à la peau.

 

7. L’ail, solution efficace contre les imperfections de la peau

 

L'ail

 

Malgré sa forte odeur et son goût piquant, l’ail est bénéfique pour la peau. Cette renommée, il la doit à sa teneur en polyphénols. Il peut aussi vous aider à lutter contre les mycoses et les verrues grâce à l’allicine qu’il contient. Pour cela, il suffit d’appliquer de l’ail cru écrasé sur la zone infectée par le champignon. Tant que le bouton n’a pas disparu, renouvelez toujours l’opération.

L’ail peut aussi vous aider à faire face contre les radicaux libres. Véritable source d’antioxydants, ce condiment est connu pour sa capacité à combattre le vieillissement de la peau. Pour ce faire, consommez journalièrement deux gousses d’ails crus pour faire le plein de stéroïdes, avonoïdes ou de vitamine C.

Dessert lacté : source d’énergie et de calcium

Dessert lacté : source d’énergie et de calcium

 

“Crèmes brûlées, mousses au chocolat, flans aux œufs et d’autres succulents entremets séduisent les petits comme les grands. A la fois légers, mousseux et onctueux, ces desserts lactés sont riches en calories et en énergies. En effet, avec les yaourts et les fromages frais, ils font partie de la grande famille des « ultra frais laitiers ». Très prisés, ces desserts sont issus de recette familiale traditionnelle remontant à plusieurs générations.”

 

Faits à base de lait, les desserts lactés sont des préparations issues de recettes familiales traditionnelles. Déclinés en plusieurs variétés de textures, goûts et de présentations, les desserts lactés sont à la fois délicieux et bénéfiques pour la santé. En sus, c’est aussi une bonne façon de faire manger du lait ni vu ni connu aux bambins !

 

C’est quoi un dessert lacté ?

 

dessert lacté

 

Les desserts lactés constituent les spécialités laitières qui sont inspirées des recettes familiales. Très appréciés, ils se déclinent en plusieurs variétés : flans, crèmes desserts, riz au lait, mousses au chocolat…Généralement élaborés à partir de lait écrémé, entier ou partiellement écrémé, ils doivent contenir au minimum 50 % de lait. Ils ne renferment pas de ferments lactiques. Leur processus de fabrication passe par une étape de cuisson qui élimine les ferments.

En outre, leurs apports caloriques et nutritionnels varient selon les recettes. Ils ne sont pas si gras et si caloriques comme certains peuvent le penser. En effet, 100 g de crème dessert contient en moyenne 138 grammes de calories et 3 % de matières grasses. Par ailleurs, les desserts lactés sont aussi riches en calcium, en protéines, en vitamines, phosphores… Actuellement, des recettes innovantes apparaissent pour donner naissance à de nouvelles textures et saveurs. Notez que ces innovations répondent aux demandes d’intérêts nutritionnelles qu’exigent le consommateur. Donc, il n’y a aucune raison de s’en priver !

 

Les différentes catégories de desserts lactés

 

différentes catégories de desserts lactés

 

La grande diversité des desserts lactés frais s’explique par la variation des proportions et des modes de fabrication. Sur une base d’ingrédients communs, qui n’est autre que le lait, ils se déclinent en différentes catégories. En général, il existe plus de 14 sortes de desserts lactés :

  1. Laits gélifiés aromatisés : ils se composent de sucre ou matières sucrantes, arômes, lait, colorants alimentaires, épaississants ou gélifiants.
  2. Crèmes desserts : faits à base de crème ou de lait additionné, elles regorgent de gélifiants, d’arômes et de matières sucrantes. Elles peuvent être appertisées, fraîches ou mises dans une boîte de conserve.
  3. Laits emprésurés parfumés : contenant peu d’acide, ils sont fabriqués à partir de lait caillé aromatisé. Souvent, ils peuvent contenir des ferments lactiques.
  4. Les mousses et assimilés : desserts foisonnés et assimilés, ils contiennent du lait, de matières aromatisantes et sucrantes, des agents de foisonnement, des œufs, de la crème et des gélifiants.
  5. Laits gélifiés avec crèmes fouettée : ils sont faits à partir de lait gélifié, matières sucrantes, épaississants ou gélifiants, recouverts de crème foisonnée et d’arômes.
  6. Iles flottantes : contenant des blancs d’œufs battus en neige et de la crème anglaise, elles sont cuites au bain-marie ou au four.
  7. Crèmes brûlées : elles contiennent de la crème et des matières sucrantes. Devant être cuite au four, elles ne doivent pas être composées de gélifiant.
  8. Riz au lait : les ingrédients de base de ce dessert lacté sont le riz et le lait. Il est toutefois possible d’y ajouter des arômes ou des fruits.
  9. Crèmes aux œufs : pour les produits traditionnels, elles doivent être composées de 10 % d’œufs et 15 % de crème.
  10. Gâteaux au riz : ses composants principaux sont le riz, le lait et des œufs. Pour que ce gâteau puisse être de qualité traditionnelle, le riz doit être cuit dans le lait.
  11. Œufs au lait : Pour les desserts traditionnels, les œufs doivent être présents au minimum dans une proportion de 15 %. Les gélifiants sont interdits et la cuisson doit se faire au four.
  12. Gâteaux de semoule : leur préparation et composition sont pareilles à celles des gâteaux au riz, mais la céréale principale est la semoule.
  13. Les crèmes caramel : ayant comme ingrédient de base le caramel, ils se composent aussi de crème et d’œufs. Sa cuisson doit se faire au four.
  14. Flans aux œufs : ils se composent majoritairement de lait (50 % minimum) et d’œufs.

Les crèmes glacées et les glaces constituent aussi deux autres variantes de desserts lactés. Préparés à partir de lait, d’arômes ou de chocolat, ils sont très appréciés par petits et grands. Sachez que tous les desserts lactés traditionnels mentionnés « au chocolat » doivent contenir au moins 5 % de chocolat. Ce taux est de 2 % pour les autres types de desserts faits à base de lait. Il existe également des spécialités comme les clafoutis, les charlottes, les bavarois, les trifles, les desserts lactés d’inspiration italienne…

 

Quels sont les bienfaits du dessert lacté ?

 

 

La quantité de lait consommée par un enfant peut diminuer au profit de nourritures plus solides lorsqu’il est en phase de diversification nutritionnelle. Ainsi, il faut compenser ses besoins alimentaires par des mets contenant du lait. Les desserts lactés sont une bonne alternative pour cela. D’ailleurs, certaines marques vendent des desserts spécialement conçus pour combler les éventuelles carences en acides gras essentiels ou en fer.

Les desserts lactés contribuent également au développement osseux des adolescents. Le calcium contenu dans ce type d’entremets est essentiel à cette période de la vie. La femme enceinte ou qui allaite doit aussi couvrir ses besoins alimentaires et ceux de leur enfant grâce au desserts lactés. Pour éviter les manques et les pathologies liés à la vieillesse, les personnes âgées doivent consommer plus de lait, notamment les desserts lactés.

 

A chaque dessert lacté sa méthode de fabrication…

 

 

desserts lactés gourmands et sains

 

Comme il existe différents types de desserts lactés, il existe aussi diverses façons de les fabriquer. La mixture obtenue avec les autres ingrédients peut être soumis à de nombreux processus de fabrication. Les Îles flottantes, les crèmes carmel, les crèmes aux œufs et les crèmes brûlées sont cuites au bain-marie ou au four. Les mousses ou les desserts foisonnés sont battus vigoureusement pour avoir leur texture aérienne et légère. Le goût succulent des crèmes desserts provient des gélifiants et des épaississants qui leur compose.

Quant aux laits dits « emprésurés », ce sont des laits caillés. Sous l’effet de la présure, ils donnent des desserts acidulés. Concernant la glace, le foisonnement d’arômes et de lait donnera une mixtion plus aérée et homogène avec la congélation. D’autres desserts lactés comme les clafoutis, le riz au lait ou les gâteaux de semoule a d’autres techniques de fabrication. Notez que l’industrie alimentaire innove quotidiennement et propose une nouvelle recette de desserts lactés gourmands et sains.

06 aliments riches en protéines, à donner à votre bébé de 6 mois

Les aliments riches en proteines

 

“Les six mois de bébé sont marqués par une étape majeure : celle de la diversification alimentaire. Effectivement, le lait infantile ou maternel consommé de façon exclusive ne peut plus suffire à couvrir les besoins nutritionnels de votre enfant. Elargissez alors son alimentation car il peut désormais déglutir et mastiquer d’autres nourritures que du lait.”

 

Les besoins en énergie et en nutriments de bébé augmentent à partir de son 6e mois. C’est le moment ou jamais d’inclure dans son régime les aliments dits « solides » ou « complémentaires ». En plus du lait, la principale source alimentaire du nourrisson, intégrez progressivement les nutriments riches en protéines dans son régime.

 

1. Le poisson, pour la croissance du bébé

 

Le poisson, pour la croissance du bébé

 

Riche en protéine, le poisson contient des acides gras nécessaires pour la croissance de votre bébé. Poulamon, sardine, saumon, merlan, sole…diverses espèces de poissons régaleront votre petit boutchou ! Si vous avez peur des risques d’allergie, donnez-lui d’abord des filets de poisson d’eau douce et diversifiez peu à peu.

Ne lui donnez pas des poissons qui peuvent contenir des polluants. Parmi eux, il y l’espadon, thon blanc ou rouge, touladi, lotte, marlin, brochet ou encore l’achigan. Il est également conseillé de privilégier les poissons surgelé ou frais par rapport à ceux qui sont panés. N’oubliez surtout pas d’enlever minutieusement les arêtes pour le bien-être de votre petit. Pour la cuisson, privilégiez les papillotes, la coction à la vapeur et mixez toujours.

 

2. La viande, pour compléter l’apport en fer et vitamines du lait

 

La viande, pour compléter l’apport en fer et vitamines du lait

 

Qualifiée de source de protéines par excellence, la viande ne sert pas uniquement à orner les plats de votre bébé… Elle est nécessaire pour compléter et optimiser l’apport en fer, vitamines B et zinc du lait. Vous pouvez proposer toutes les viandes à votre enfant : poulet, dinde, veau, agneau, bœuf, veau… Toutefois, préférez les viandes digestes et maigres. N’hésitez pas à lui offrir les abats car ceux-ci peuvent remplacer de temps en temps la viande. Par contre, à part le jambon blanc cuit, dégraissé et découenné, évitez les charcuteries. Pareil pour les viandes épicées et les saucisses.

Jusqu’au 9e mois de votre bébé, réduisez toujours la viande en purée pour faciliter sa digestion. Au-delà de cet âge, donnez-lui de la viande hachée finement ou réduits en petits morceaux. Il faut noter qu’à 6 mois, votre nourrisson mange quotidiennement 10 g de viande environ, soit 2 cuillères à café.

 

3. Le tofu et les légumineuses, des substituts pour la viande

 

Les lentilles rouges et le ttofu

 

Ces deux types d’aliments sont des grandes sources de protéines bien que peu de parents pensent à en donner à leur bout de chou. Pourtant, ils peuvent remplacer la viande. Des lentilles, des haricots ou des pois chiches, vous pouvez en donner à votre enfant. Bien mijotés, ils sont tout aussi succulents quand ils sont écrasés à la fourchette ou en purée. Le corail ou les lentilles rouges sont les plus faciles à écraser en purée. Une portion est égale à 30 ou 60 ml soit 2 ou 4 cuillères.

Vous pouvez aussi écraser ou introduire le tofu soyeux dans une purée. Quant au tofu ordinaire, il peut être coupé en petits dés ou en miettes. Une portion équivaut à 30 g environ.

 

4. Les légumes et fruits, pour assurer la quantité de minéraux et vitamines

 

Les légumes et fruits, pour assurer la quantité de minéraux et vitamines

 

Dès ses six mois, votre enfant peut découvrir le délice des légumes. Servis sous forme de purées, courgettes, carottes, épinards, brocolis, betterave, aubergine, potiron…Ils ravitailleront votre petit en protéines. Cependant, évitez les légumes fibreux comme les feuilles de poireaux ou le salsifis car ils sont difficiles à digérer. Par rapport aux légumes en conserve, privilégiez ceux qui sont frais de saison et surgelés. Lavez et mixez-les bien et n’utiliser jamais de sel !

Généralement, les petits boutchous apprécient les fruits bien sucrés. Pour régaler les papilles de votre loulou, optez pour les fruits de saison, bien frais et bien mûrs. Par ailleurs, vous pouvez lui offrir du coing, poire, nectarine, pêche, pomme, banane, etc. Proposés au goûter en supplément d’allaitement ou de biberon, les fruits sont riches en vitamines, antioxydants et minéraux. En revanche, les fruits à coque comme les cacahuètes, noisettes, noix ou les noisettes sont à éviter.

 

5. Les produits laitiers, en remplacement d’une partie du lait maternel

 

Les produits laitiers

 

A six mois, votre bébé peut manger des yaourts pour remplacer une partie de son biberon. En général, un yaourt pour enfant pèse environ 60 g. Ainsi, réduisez de 60 ml la quantité de lait, soit 60 ml d’eau et 2 doses de lait. Côté laitages, qu’il s’agisse de petits suisses, de fromage blanc ou de yaourts, choisissez les produits laitiers infantiles proposés en rayon bébé. Par rapport aux produits laitiers vendus en rayons frais, ils sont produits avec du lait infantile. De ce fait, ils sont parfaitement adaptés aux besoins en nutriments des enfants en bas âge. Sans surplus de protéines, ils ne représentent aucun danger pour les reins des tout-petits.

 

6. Les jaunes d’œufs, une véritable source de protéines

 

Les jaunes d’œufs

 

Il est conseillé de faire découvrir les œufs, surtout le jaune d’œuf à bébé en même temps que la viande. Présentant un taux élevé de fer, le jaune d’œuf est une véritable source de protéines. Il peut être consommé seul ou incorporé dans les purées habituelles de votre petit. A mesure que son appétit s’accroît, donnez-lui l’œuf tout entier. Il est préférable de faire bouillir l’œuf jusqu’à ce qu’il durcisse complètement. Ensuite, séparez le blanc du jaune. Puis, écraser à la fourchette le jaune avant de le servir !

Le fruit du jacquier, la nouvelle star des tables

“Appelé Uru tataroni, le jacquier est le plus gros fruit de la planète poussant sur un arbre. Ressemblant à un gros uru, ce fruit se distingue par sa capacité à pousser directement sur les grosses branches et le tronc d’arbre. Originaire du Bangladesh et de l’Inde, le jacquier peut se décliner sous différentes variétés. Outre ses saveurs particulièrement distinctes, il possède diverses propriétés qui sont bénéfiques pour la santé.”

 

Le jacquier est un fruit encore méconnu, mais dont la réputation ne cesse d’augmenter. Originaire des forêts tropicales de l’Asie du Sud-Est et de la Réunion, le jackfruit est également cultivé à Madagascar. Consommé cuit ou cru, le ti’jacques est très sollicité grâce à ses vertus nutritionnelles. Sa richesse en minéraux, en fibres et en vitamines B (B3, B6, B9) fait de lui la nouvelle star des tables.

 

Un fruit unique et aux multiples vertus santé

 

Un fruit unique et aux multiples vertus santé

 

Revêtant un aspect ovale, le fruit du jacquier est connu pour sa chair blanche ou jaune. Comestibles et légèrement sucrées, ses graines ont une saveur proche de la fécule. Il est cuisiné comme un légume quand il manque de maturité. Par contre, lorsqu’il est bien mûr, il se consomme comme un fruit. Ce fruit tropical est idéal pour aider le corps à lutter contre les maladies ou la fatigue. Contenant peu de graisse et sans cholestérol, 100 g d’Uru tataroni représentent 95 calories. En plus d’éloigner les bactéries et les virus, le fruit du jacquier protège également l’organisme contre les infections.

 

Comment le manger ?

 

Recette pour pouvoir apprécier Le fruit du jacquier

 

Le fruit du jacquier peut être consommé tel quel, râpé ou cru. Il se mange également en morceaux dans une salade de fruits. Frit ou bouilli, le ti’jacques trouve sa place sur la table, seul ou mélangé avec d’autres légumes. Servi avec du poulet, c’est un vrai délice. Essayez donc cette recette pour pouvoir l’apprécier :

  • Faites dorer dans une poêle un oignon avec deux gousses d’ail ;
  • Ajoutez-y quelques morceaux de poulet ;
  • Assaisonnez ensuite avec de la sauce soja, du gingembre, du curry, du sel et du poivre ;
  • Rajoutez du fruit du jacquier et du lait de coco ;
  • Laissez cuire le tout pendant une durée de trente minutes. Servez chaud avec du riz et bon appétit !

Plus de sucre et de lait écrémé dans la recette du Nutella

“L’association allemande des consommateurs Verbraucherzentrale Hamburg a établi que la composition du Nutella avait été changée discrètement. En effet, le géant italien de la chocolaterie Ferrero aurait rajouté plus de lait écrémé et plus de sucre dans sa célèbre pâte à tartiner. Toutefois, il n’y a pas de quoi s’affoler parce que le pot à tartiner le plus consommé au monde garde toujours sa texture et son goût.”

 

Peut-être que vos papilles n’ont pas senti cette transformation ! Toutefois, Ferrero, une enseigne agroalimentaire italienne, a bel et bien changé la recette du mythique Nutella !

 

Un petit changement qui ne passe inaperçu !

 

Recette du Nutella

 

La Verbraucherzentrale Hamburg fut interpellée par un petit changement au niveau de la couleur du Nutella. S’apercevant que la couleur de la pâte à tartiner semblait plus claire que d’habitude, l’association a passé à la loupe l’étiquette du pot… Résultat ? Elle a vu juste ! En se focalisant sur la composition du Nutella, elle a découvert que la quantité de sucre dans la pâte à beurrer était passé de 55,9 à 56,3 %. Ce n’est pas tout, le lait écrémé en poudre avait aussi augmenté de 7,5 à 8,7 %. Quant à la fameuse huile de palme, celle-ci est toujours présente dans la recette.

Suite à cette constatation, l’association affirme que la teneur en cacao du Nutella a reculé dans la liste des ingrédients. Ainsi, elle accuse le géant de la confiserie italien de vouloir faire baisser ses coûts en favorisant le lait en poudre et le sucre qui sont moins chers que le cacao.

 

Texture et goût inchangés, tout comme la qualité

 

Texture et goût inchangés, tout comme la qualité

 

Interviewé par « Les Echos », Ferrero explique avoir entamé ces ajustements dans le but d’adapter son produit au goût de ses consommateurs. L’entreprise affirme même que cette transformation n’altère en rien la texture et la saveur du Nutella. Il faut noter que ce n’est pas la première fois que la société a été critiquée pour la composition de son pot à tartiner. Cela est dû à cause de la forte teneur de graisse et de sucre qui y sont contenus. En effet, la présence remarquable d’huile de palme dans cette nourriture est pointée du doigt pour ses impacts à la fois dangereux pour la santé et pour l’environnement.

Gaufres au melon et crème légère au citron

“Appartenant à la variété des fruits climactériques, le melon est très délicieux. Vous pouvez aussi l’introduire dans de nombreuses salades salées mais aussi sucrées, tout dépend des goûts. Le melon se consomme très bien garni, cuit ou cuit. Préparé avec du gaufre et de la crème légère, il constitue un excellent dessert. Destinée pour quatre personnes, ce plat sucré fera le plaisir des gourmands !”

 

Habituellement consommé comme étant un fruit, le melon est en réalité un légume. Juteux, frais et parfumé, il est parfait pour accompagner les gaufres en le mélangeant avec une crème légère au citron. Il trouvera également sa place en entrée pour donner un goût unique au magret de canard fumé ou au jambon cru.

 

Ingrédients pour 4 personnes

Pour la réalisation de cette recette, voici les ingrédients nécessaires (pour 4 personnes) :

  • 1 melon
  • 3 petits suisses
  • 1 citron
  • 1 gousse de vanille
  • 1 cuillère à café de sucre semoule
  • 200 g de farine
  • 30 g de sucre
  • 3 œufs
  • 20 g de beurre
  • 25 cl de lait
  • 1 pincée de sel

Ingredients,-Gaufres-au-melon-et-crème-légère-au-citron

 

Les étapes pour préparer la crème

 

D’abord, tranchez le melon en deux et retirez les graines à l’aide d’une cuillère. A l’aide d’une cuillère à pommes parisiennes, réalisez des billes dans la chair du melon. Réservez-les dans un saladier.

Ensuite, taillez la gousse de vanille en deux dans sa longueur et raclez l’intérieur avec un couteau. Déposez les graines de vanille sur les billes de melon et incorporez bien. Placez les petits suisses dans un bol.

Nettoyez et séchez le citron. Grattez manuellement toute la surface de l’écorce pour avoir le zeste. Mélangez-le avec le sucre et les petits suisses.

Remplissez les alvéoles de chaque gaufre avec cette préparation puis ajoutez des billes de melon.

 

Préparation de la pâte à gaufre

 

Préparation-de-la-pâte-à-gaufre

 

Mettez la farine dans un saladier et ajoutez-y les jaunes d’œufs, le sucre et le beurre ramolli.
Diluez légèrement le tout et rajoutez-y du lait pour qu’il n’y ait pas de flocons.
Battez les blancs en neige avec un soupçon de sel.
Cuisez la préparation dans un gaufrier légèrement beurré et c’est prêt !

10 aliments à ne pas conserver au réfrigérateur

“Enlevez-vous tout de suite de la tête l’idée que le réfrigérateur est l’endroit idéal pour conserver toutes vos courses. Loin d’être un simple placard, le frigo est un meilleur allié dans notre cuisine. Toutefois, il peut également être l’ennemi numéro 1 de nos denrées alimentaires. Zoom sur la liste des aliments qu’il faut éviter de mettre au frigidaire si vous voulez profiter de tous leurs bienfaits et leurs saveurs.”

 

Beaucoup de personnes pensent que plus un aliment est conservé au réfrigérateur, plus il est frais et préservé… Certes, la liste des nourritures à y entreposer est vraiment longue, mains certains d’entre eux n’y sont pas adaptés. Conservés au frigo, les aliments peuvent en effet perdre leur texture, leur saveur, leur fraîcheur et leurs qualités nutritionnelles.

 

1. Les nectarines

 

Les nectarines

 

Tous les fruits ont tendance à perdre leur saveur et leur texture lorsqu’ils sont en contact direct avec la basse température du frigo… C’est le cas en particulier pour les fruits « à jus » tels que les pêches, le melon, les fraises ou les nectarines. Notez que ces derniers se conservent à une température ambiante jusqu’à ce qu’ils atteignent leur maturité.

 

2. L’avocat

 

L'avocat

 

Qu’il soit ferme ou mûr, un avocat entier doit être conservé à température ambiante mais surtout pas au frigo. Il risque de noircir plus rapidement s’il est placé au frais. Par ailleurs, si vous l’avez tranché, mettez-le au frigidaire après avoir aspergé quelques gouttes de citron sur sa chair. Ensuite, n’oubliez pas d’envelopper sa chair de cellophane.

 

3. Les œufs

 

Les œufs

 

Il est normal de mettre des œufs au frigo vu qu’ils y ont leur emplacement attitré…Sauf que ce n’est pas le cas ! À l’inverse de ce que bon nombre de personnes pensent, ils doivent être gardés à une température. En effet, lorsque les œufs sont placés au frais, leurs coquilles absorbent les odeurs et leurs saveurs sont altérées. Un œuf entier qui sent le poisson ou le fromage ? Si vous n’en voulez pas, conservez-le en dehors du réfrigérateur !

 

4. Le concombre

 

Le concombre

 

Que risque un concombre lorsqu’il est mis au réfrigérateur ? Rien, sauf le fait qu’il va se flétrir, devenir fade et sans goût… Autant dire qu’il est mieux de le conserver à la température ambiante. Toutefois, vous pouvez le placer dans le frigidaire une fois entamé, mais enveloppez-le avec du fil alimentaire afin qu’il garde son croquant !

 

5. Les pommes de terre

 

Les pommes de terre

 

Des pommes de terre conservées au froid auront tendance à perdre de leur texture. Une fois cuites, elles sont granuleuses car l’amidon dont elles renferment ne supporte pas les basses températures. En plus, l’amidon risque de se transformer en sucre, modifiant leur aspect après la cuisson. Pour éviter cela, conservez-les dans un lieu sec, frais et l’abri de la lumière. Notez que pour les pommes de terre primeur, il est essentiel de les garder au réfrigérateur 2 à 3 jours au maximum.

 

6. Le miel

 

Le miel

 

Placez-vous votre miel au frais comme vos confitures de fruits ? Avez-vous déjà remarqué qu’il n’est pas évident de le cuire ou de le consommer tant il était cristallisé ? Notez que le miel se conserve très bien à température ambiante. Assurez-vous simplement qu’il soit parfaitement fermé hermétiquement.

 

7. Les oignons

 

Les oignons

 

Ne placez pas vos oignons dans le réfrigérateur car les autres aliments qui s’y trouvent risqueraient de prendre leur odeur… Conservez-les plutôt à une température ambiante. Faites aussi pareil avec l’ail ainsi que les échalotes !

 

8. Le chocolat

 

Le chocolat

 

Vous avez sûrement déjà remarqué que le chocolat blanchit lorsqu’il est placé au réfrigérateur. Pourquoi ? Sous l’effet du froid, le beurre de cacao qu’il renferme a tendance à remonter à la surface. Cela n’empêche pas sa consommation, mais le chocolat va perdre de son goût. Afin que son aspect reste intact, il est essentiel de le mettre dans un endroit tempéré… là également, à l’abri de la chaleur et de la lumière.

 

9. Les tomates

 

Les tomates

 

Placées au frais, les tomates risquent de devenir farineuses, fades et molles. Pour qu’elles restent bien juteuses à l’intérieur et fermes à l’extérieur, il est conseillé de les garder à température ambiante, bien à l’abri de la chaleur et de la lumière.

 

10. Le basilic

 

Le basilic

 

Conserver du basilic au frais après l’avoir acheté peut s’avérer être une vraie galère ! Il est vrai qu’il ramollit et perd de sa saveur très rapidement. Pour autant, est-il nécessaire de le placer dans le congélateur ? Surtout pas, car il risquerait d’y absorber les mauvaises odeurs. Pour pouvoir le garder plus longtemps, placez-le dans un verre d’eau froide comme une fleur. Cependant, vous pouvez le préserver ciselé au réfrigérateur. De ce fait, vous pourrez en avoir un peu sous la main à chaque fois que vous en aurez besoin. Essayez et vous verrez que ça marche !

Comment préparer une salade de crevettes ?

“Des feuilles de salades, de l’oignon vert, de la mayonnaise, de la moutarde, des œufs, des crevettes, du jus de citron ou du vin blanc … Voilà, une salade succulente qui se prépare en un rien de temps. De plus, cela fait plaisir aux yeux et convient pour des invités de dernière minute ou pour une table de fête.”

 

Amateur en cuisine ou plus expérimenté ? Découvrez comment préparer une salade de crevettes pour quatre personnes. Rapide, faciles et abordables, cette recette a de quoi vous mettre l’eau à la bouche !

 

Les ingrédients nécessaires à la préparation

 

Ingrédients salade de crevettes

 

Pour la salade (prévue pour 4 personnes), vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 500 g de crevettes décortiquée
  • 16 crevettes bouquets cuites avec la queue
  • 5cl d’huile
  • 20 g de beurre
  • 4 œufs bien frais
  • 1 oignon vert émincé
  • 8 feuilles de salade
  • Poivre et sel du moulin

Quant à la mayonnaise, voici ce que vous devez avoir sous la main :

  • 2 œufs
  • 5 g de sel
  • 10 g de moutarde
  • 2 g de poivre
  • 1 cl de vinaigre de vin blanc ou jus de citron
  • 35 cl d’huile

Suivez les étapes de la préparation

 

Préparation mayonnaise

 

Commencez d’abord par préparer la mayonnaise en procédant comme suit :

  • Prenez un bol et mettez-y 2 jaunes d’œufs que vous allez battre durant 30 secondes ;
  • Ajoutez le poivre, la moutarde et le sel ;
  • Tout en fouettant, rajoutez d’abord goutte à goutte puis en mince filet 35 cl d’huile ;
  • Mélangez le jus de citron ou le vin blanc tout en justifiant l’assaisonnement.

Préparez ensuite les crevettes en les mettant dans une poêle bien chaude avec l’huile et le beurre. Faites-les cuire à feu vif de chaque côté pendant environ 3 minutes à peu près. Laissez reposer !

Dans un saladier, mélangez ensuite la mayonnaise, les 2 œufs durs émiettés, les crevettes et les oignons verts. Couvrez le récipient d’un film plastique et placez-le dans un réfrigérateur au minimum pendant une heure. Rectifiez l’assaisonnement.

 

Le dressage pour terminer

 

Le dressage pour terminer,salades de crevettes

 

Placez 2 feuilles de salade sur chaque assiette et mettez au centre la moitié d’un œuf dur ainsi que le quart du saladier. Mettez en rosace les 4 crevettes bouquets.

Litchi, un fruit exotique aux multiples vertus !

“Très juteux et délicieux, le litchi est excellent en hiver, tout comme en été. Il s’agit d’un fruit exotique dévoilant tous ses atouts sous une jolie écorce rougeâtre. Les vertus du litchi ont fait leurs preuves dans divers pays comme l’Inde ou la Chine, où il est consommé régulièrement. Il renferme également de nombreux nutriments qui favorisent le développement de l’organisme.”

 

Litchi ou letchis ou encore lychee, quelle que soit son appellation, il s’agit de ce fruit comestible, rafraîchissant, parfumé et sucré dont Madagascar est devenu un des plus grands producteurs. Associé au nouvel an et aux fêtes de Noël, le litchi se mange sous diverses préparations. Pour ravir les papilles, il se déguste plus spécialement cru. Cela permet de profiter de sa chair très désaltérante et juteuse.

Les sept bienfaits du litchi

 

Appelé « prune chinoise » ou encore « cerise de Chine », le litchi n’est pas qu’un simple fruit exotique au goût tendrement sucré. C’est également une source intarissable de bienfaits et de vertus nutritives qui ne demande qu’à être découverte. Gros plans sur les innombrables vertus que procurent ce fruit atypique !

1. Diminuer les problèmes cardiovasculaires

 

Litchi,diminuer les problèmes cardiovasculaires

 

Riche en magnésium et en potassium, le letchi consolide le système respiratoire, le cœur et le système immunitaire. Il permettrait même de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires.

2. Atténuer les maux d’estomac

 

Litchi,atténuer les maux d’estomac

 

Excellent digestif, le litchi regorge de vitamines C, A et B. Riche en fer, il contient aussi du sodium, du calcium et des fibres. En plus de maintenir l’estomac en bonne santé et propre, ce fruit favorise l’appétit et guérit les brûlures. Il diminue également le « mauvais cholestérol ».

3. Un meilleur allié minceur

 

Litchi,un meilleur allié minceur

 

Le litchi fait partie des fruits les moins caloriques car 100 g de ce fruit n’apportent que 66 calories. Ses propriétés anti-fatigantes, sa faible teneur en cholestérol et en graisses saturées font de lui votre partenaire idéal pour garder la ligne. En plus, le litchi est très riche en vitamine C.

4. Bénéfique pour la femme enceinte

 

Litchi,bénéfique pour la femme enceinte

 

Le litchi est exceptionnellement riche en vitamines, surtout en vitamine B9. Or, cette dernière est nécessaire pour que le développement de l’embryon se déroule normalement.

5. Excellent pour le moral

 

Litchi,Excellent pour le moral

 

Regorgeant de vitamine C et de glucides, le litchi peut s’avérer être un véritable bain de soleil pour le moral. En effet, il peut aider à lutter contre les petits bleues journaliers et la fatigue.

6. Idéal pour apaiser les maux de tête

 

Litchi,Idéal pour apaiser les maux de tête

 

Le litchi est un allié de choix pour lutter contre les maux de tête grâce à sa forte teneur en vitamine C. Le système immunitaire est renforcé grâce aux oligoéléments que la pulpe du litchi renferme. Notez que ce fruit est aussi très efficace contre le mal de ventre.

7. Un allié anti-âge

 

Litchi,Un allié anti-âge

 

Outre ses vertus antalgiques, le litchi protège également les cellules de la peau contre le vieillissement prématurée. En sus, il facilite la cicatrisation d’une plaie, renouvelle les cellules épidermiques. A part cela, il accélère la production de collagène.