Comment mieux porter le rouge à lèvres foncé

Comment mieux porter le rouge à lèvres foncé

 

“Le rouge à lèvres foncé fait toujours plus d’effet, mais encore faut-il savoir bien l’appliquer ! Effectivement, avant de choisir une teinte, veillez à ce que celle-ci corresponde à votre carnation et à vos cheveux. Ce type de lipstick doit aussi être appliqué avec un maquillage particulier qui est le basique. Autant de conseils et techniques à suivre pour mieux appliquer le rouge à lèvres foncé !”

 

Voulez-vous changer de look et afficher une jolie bouche pourpre, noire ou bordeaux comme les stars ? Quelles sont les bonnes méthodes à suivre ? Comment choisir la couleur qui correspond à votre carnation ? Voici quelques conseils qui vous aideront à y voir clair.

 

Ce qu’il faut savoir avant de choisir son rouge à lèvres foncé

 

choisir son rouge à lèvres foncé

 

Parmi la multitude de couleurs de rouge à lèvres foncé qui existe, votre choix doit être basé sur différents critères : la carnation, la couleur de vos cheveux. Toutefois, les rouges à lèvre foncés se choisissent aussi en fonction de la couleur des dents. La manière dont ce type de lipstick est appliqué est également un paramètre à considérer. Mis au doigt, le rendu sera, par exemple, plus léger que si le rouge à lèvres est appliqué avec le bâton.

Il faut signaler qu’il existe plusieurs types de rouges à lèvre foncés : la violine, le marron, le pourpre, la lie de vin ou encore le bordeaux. Peu importe votre préférence, il faut dire qu’il n’y a pas pareil pour faire chic en make-up de la bouche !

 

Les rouges à lèvres à nuances foncées sont faits pour qui ?

 

rouges à lèvres à nuances foncées

 

Ce genre de rouge à lèvres convient à celles qui ont la peau pâle et dont les cheveux sont clairs. En revanche, les teints mats auront des difficultés à assumer ce style. Quant aux peaux noires, elles peuvent s’en permettre car cela donne un effet glamour et chic en même temps. Si vous hésitez de choisir entre différentes nuances foncées, consultez les veines de vos poignets ! Lorsque celles-ci tirent vers le vert, les couleurs chaudes comme le rouge orangé ou le bordeaux vous iront à merveille. Cependant, si elles sont bleutées, tournez-vous plutôt vers la prune ou le violet.

Les lèvres sont également très importantes si vous voulez porter un lipstick à nuances foncées. L’idéal est surtout d’avoir des lèvres rebondies vu que les rouges à lèvres foncés affinent les lèvres. Si à la base, mère nature ne vous a pas doté d’une moue biatch, vous risquez alors de vous retrouver avec des lèvres très fines. Cela s’accentue si le rouge à lèvres que vous avez choisi est mat. Toutefois, le rendu est plus satisfaisant avec une brillance laquée.

 

Quel maquillage convient avec un rouge à lèvres foncé ?

 

maquillage convient avec un rouge à lèvres foncé

 

Il est préférable d’appliquer en premier le rouge pour accorder son intensité avec le reste de votre make-up. Pour accompagner cette couleur sophistiquée, n’hésitez pas à miser sur les basiques. De plus, ceci apportera un rendu sans faute à votre teinte. Sachez qu’afin de contrebalancer la lourdeur des teintes claires, il est préférable d’opter pour un maquillage nude. Pour vous aider, utilisez l’anti-cerne et le correcteur.

Afin d’équilibrer le make-up global du visage, vos paupières doivent être peu maquillées. Un mascara noir et un fard irisé suffisent amplement à rehausser votre regard sans donner l’impression d’en faire trop. Si le volume de vos lèvres est trop petit, la taille de la bouche sera rétrécie par la même occasion. De ce fait, le rouge à lèves foncé est à adopter uniquement si votre bouche est pulpeuse.

 

Quelques conseils d’application

 

conseils d’application rouges à lèvres

 

Les irrégularités sont plus apparentes sur des lèvres sombres. Pour un résultat satisfaisant, suivez à la lettre les conseils suivants :

  1. Avant d’appliquer la couleur choisie, exfoliez d’abord vos lèvres. Ceci dans le but d’enlever les peaux mortes et gommer les impuretés. Petite astuce : à défaut d’exfoliant, frottez doucement une petite quantité de sucre sur vos lèvres ;
  2. Appliquez ensuite une base fixante pour que le rouge à lèvres puisse tenir longtemps ;
  3. Choisissez un crayon à lèvres assorti à la teinte du rouge à lèvres. Puis, définissez bien le contour de votre moue. Appliquez aussi le crayon sur la surface totale de vos lèvres afin de maximiser la tenue du lipstick ;
  4. Appliquez soigneusement une première couche de rouge à lèvres. Estompez ensuite pour ne laisser que les pigments. Mettez ensuite une seconde couche pour avoir un rendu longue durée et plus opaque ;
  5. Finissez en dessinant des retouches au crayon à lèvres sur le contour de la bouche. Comme ça, vous obtiendrez un maximum de définition.
  6. Ajoutez une poudre de finition longue durée pour éviter que le rouge à lèvre ne s’efface.

5 maquillages basiques pour un teint parfait

Les bases beauté d'un joli teint

 

“Le fait d’avoir un joli teint ou la réussite d’un maquillage parfait dépend du teint. En effet, ça illumine, ça unifie et ça rajeunit… Le maquillage vous permet de garder une bonne mine toute l’année. Pour afficher un « flawless skin », optez pour des produits qui conviennent à votre carnation et à la nature de votre peau. Fond de teint, blush, anticernes, correcteur, poudre, faites connaissance avec les 5 bases beauté pour avoir un joli teint.”

 

Nombreuses sont celles qui redoutent l’étape du travail de teint car elles ont peur de rater leur make-up. En plus d’afficher un effet mauvaise mine, un maquillage raté peut également vous donner quelques années en plus. Pour éviter cela, voici 5 bases beauté afin d’avoir un joli teint et un visage éclatants.

 

1. Le fond de teint : un produit pour unifier votre peau

 

Le fond de teint : un produit pour unifier votre peau

 

Tout comme la crème hydratante, le fond de teint doit être choisi selon le type de votre peau. Si votre peau est grasse, optez alors pour le fond de teint mousse ou poudre pour camoufler les dermes dilatés. Les fonds de teint fluides peuvent aussi convenir pour les peaux grasses. Ces derniers ont la particularité de régler la production de sébum. Si vous avez une peau sèche, privilégiez les textures crème ou fluides. Cela apportera plus de confort à votre épiderme. Dans le cas où vous avez une peau mixte, toutes les textures vous iront. Toutefois, en cours de journée, les textures crème ont tendance à migrer dans les plis du visage. Quant aux textures mousses, celles-ci risquent de marquer les zones de déshydratation. Le fond de teint fluide est idéal pour les peaux déshydratées car il marquera moins les squames rebelles et la peau.

Il faut signaler qu’avant d’appliquer un fond de teint, veillez d’abord à bien préparer la peau. Celle-ci doit être correctement lavée, scrubée et hydratée. Sachez qu’un épiderme lisse permet aux pigments de se répartir de manière homogène.

 

2. Le correcteur, pour dissimuler les imperfections

 

Le correcteur, pour dissimuler les imperfections

 

S’appliquant toujours avant le fond de teint, le correcteur permet de cacher les boutons, les cicatrices et les rougeurs. Il en existe deux types : les correcteurs colorés et les correcteurs de couleur peau. Pour camoufler les imperfections mineures telles que les boutons ou les cicatrices, misez pour le correcteur couleur peau. Celui-ci peut être utilisée seule ou appliquée par-dessus le fond de teint. Quant aux correcteurs colorés, ceux-ci servent à rectifier les erreurs de pigmentation cutanée comme les rougeurs ou les cernes.

Concentré et assez compact, le correcteur s’applique uniquement en touche et légèrement. Veuillez également à l’appliquer dans les zones où il y a des imperfections. Pour avoir un regard illuminé, mettez-en au-dessous de vos yeux. Pour avoir un meilleur rendu, choisissez le correcteur crème car il est plus facile à appliquer.

 

3. Poudre libre ou compact : la solution pour bien fixer son maquillage

 

Poudre libre ou compact : la solution pour bien fixer son maquillage

 

Pour avoir un maquillage bien fixé et un joli teint, choisissez la poudre. Véritable unificateur de teint, celle-ci empêche également le make-up de dégouliner. Il en existe également deux types : la poudre libre et la poudre compacte. Bien qu’elle fasse vieille école, la version poudre est la solution idéale pour matifier la peau. Quant à la version compacte, elle est plus pratique car elle convient pour tout type de peau. C’est une variante solide de la poudre libre et elle se transporte facilement.

Pour savoir la poudre qui vous convient, il faut identifier votre type de peau :

  • Si vous avez une peau mixte et grasse, privilégiez la poudre libre. Plus matifiante et plus sèche, elle est excellente pour absorber l’excès de sébum.
  • Pour fixer le make-up et conserver un teint de pêche durant la journée, rien de tel que la poudre libre.
  • Pour protéger la peau grasse contre les imperfections, choisissez les poudres non comédogènes.
  • Si vous avez une peau sèche, il est conseillé d’utiliser la poudre compacte. Ne contenant pas de talc et disposant moins de matière, vos zones de sécheresse se feront alors moins remarquer.

 

4. L’anticerne, votre correcteur de teint par excellence

 

L’anticerne, votre correcteur de teint par excellence

 

S’appliquant avant ou après le fond de teint liquide selon la couvrance voulue, l’anticerne permet d’effacer les traces de fatigue. Si vous avez passé une soirée agitée, mettez ce produit après le fond de teint. En revanche, si des petits cernes apparaissent sur votre visage, appliquez-le avant le fond de teint. Quant au fond de teint poudre, celui-ci s’applique avant le fond de teint, pour éviter les pâtés.

Il existe deux méthodes d’application de l’anticerne :

  • L’appliquer directement sur le cerne et dans les coins externe et interne de l’œil ;
  • La mettre en V sur la paupière inférieure pour que le produit soit efficace.

Il suffit de faire le test pour savoir la méthode qui vous convient !

 

5. Enlumineur, poudre de soleil ou blush : que choisir ?

 

Nombreuses sont celles qui se sentent dépassées par l’existence des différents soins destinés au teint. Voici alors quelques infos de base pour mieux les choisir :

 

L’enlumineur, une option pour illuminer le teint

 

L’enlumineur, une option pour illuminer le teint

 

Servant à illuminer le teint et légèrement nacré, ce produit se présente sous forme de poudre ou de crème. En général, il est utilisé sur l’arête du nez, sur l’arc de Cupidon ou sur le haut des paupières.

 

Le fard à joues ou le blush, un produit destiné au teint fatigué

 

Le fard à joues ou le blush, un produit destiné au teint fatigué

 

Le blush est l’allié idéal si vous voulez redonner de l’éclat à un teint fatigué. Il permet aussi de retoucher un fond de teint qui est devenu un peu plat. Le fard à paupières s’estompe vers l’extérieur du visage et s’étale sur la pommette.

 

La poudre de soleil, pour un teint faussement hâlé

 

La poudre de soleil, pour un teint faussement hâlé

 

Il s’utilise sur les zones bombées du visage où le soleil se pose naturellement. Pour l’utiliser, prenez un gros pinceau puis, balayez vos pommettes, votre front ou la pointe de votre menton.

6 trucs et astuces pour bien préparer sa peau au soleil

Je prépare ma peau pour le soleil

 

“Le soleil montre timidement le bout de son nez et les températures augmentent aussi progressivement. A la fois bon pour la santé et le moral, le soleil peut aider l’organisme à fixer certaines vitamines. Pour en bénéficier au maximum durant l’été, il faut préparer préalablement la peau. Pour votre bien être, préférez les méthodes naturelles aux produits chimiques.”

 

Il ne reste que quelques semaines avant la période estivale. Vous vous imaginez déjà au bord de la plage ou de la piscine en train de siroter un joli cocktail coloré ! Pour recevoir comme il se doit les beaux jours, savez-vous qu’il est essentiel de respecter une étape préliminaire ? Il s’agit de la préparation de la peau. Après les rigueurs de la période hivernale, celle-ci doit en effet récupérer et s’adapter aux changements. Voici 6 conseils et astuces pour accueillir le soleil comme il se doit.

 

1. Les aliments riches en antioxydants, les alliés de votre peau

 

Les aliments riches en antioxydants, les alliés de votre peau

 

Il est essentiel d’adopter une alimentation riche en antioxydants afin d’éviter de brutaliser la peau. Ces types de nourritures sont indispensables pour lutter contre l’oxydation des cellules provoquée par les radicaux libres. Ainsi, ils peuvent protéger les molécules organiques présents dans le corps. Ils fortifient également la barrière de l’épiderme. Haricots blancs, bleuets, betteraves, carottes ou encore tomates sont les aliments riches en antioxydants. En smoothie, en jus ou crus, ils permettent d’hydrater l’organisme et protègent en même temps la peau.

 

2. Faire le plein de vitamines

 

compléments alimentaires à base de vitamines E et C

 

Pour que votre peau soit bien préparée au soleil, une alimentation bien équilibrée devrait suffire. Cependant, si vous comptez vous exposer de façon prolongée aux rayons solaires, une petite cure de vitamines s’impose. Quelques jours avant toute exposition, les compléments alimentaires à base de vitamines E et C sont alors particulièrement conseillés.

Parfois, certaines marques proposent même des compléments alimentaires conçus spécialement pour le bronzage.

 

3. Privilégier les compléments alimentaires

 

Une cure de compléments alimentaires est essentielle pour ravitailler la peau en acides gras et pour la protéger contre les rayons UV (ultraviolets). Il en existe deux types : l’astaxanthine et l’urucum.

 

L’astaxanthine, un antioxydant contenu dans les microalgues

 

L’astaxanthine, un antioxydant contenu dans les microalgues

 

Présent dans les microalgues et de couleur rougeâtre ou rose, ce pigment naturel fait partie de la famille des caroténoïdes. Il permet de bloquer les effets du radical libre responsable de certaines actions néfastes des rayonnements ultraviolets. En plus, ses vertus anti-inflammatoires diminuent les coups de soleil. L’astaxanthine est vendu sous forme de compléments alimentaires dans les boutiques bio.

 

L’urucum, une plante riche en bêta-carotène

 

L’urucum, une plante riche en bêta-carotène

 

Originaire d’Amazonie, ce végétal antioxydant regorge de bêta-carotène. En plus de favoriser le bronzage naturel, il accroît la production de mélanine dans la peau. En usage externe, le produit est disponible sous forme de poudre. Il s’applique directement sur la peau après l’avoir mélangé au préalable avec de l’huile végétale bio. En usage interne, il se présente sous forme de gélules et se mange comme complément alimentaire.

 

4. Coup d’éclat et bonne mine avec le macérât de carotte !

 

Le macérât de carotte

 

Riches en bêta-carotène, les carottes sont réputées pour donner une mine radieuse. Alors, n’hésitez pas à la favoriser dans votre alimentation. Vous pouvez également vous en servir sous forme d’huile : il s’agit du macérât de carotte. Ce composant résulte de la macération de carottes dans de l’huile végétale.

Le macérât est à appliquer sur la peau telle une huile protectrice. Pure ou combinée avec de l’huile essentielle d’orange douce ou de l’huile de noyaux d’abricots, elle est toujours efficace. Pour préparer votre peau, vous pouvez l’utiliser durant quinze jours avant la période estivale. Cette huile miracle a l’avantage de donner un effet autobronzant naturel. Elle permet aussi d’hydrater en profondeur la peau.

 

5. Il faut s’y prendre étape par étape !

 

la peau doit apprendre à s’habituer à la chaleur

 

En sortant de l’hiver, la peau doit apprendre à s’habituer à la chaleur. Pour éviter de l’agresser, il faut alors procéder en douceur. Pendant les premiers jours, exposez-vous petit à petit. Ne restez pas non plus trop longtemps au soleil et faites-en sorte d’éviter les heures les plus chaudes. Il faut signaler que les rayons solaires sont particulièrement intenses de 12 à 14 heures.

Si vous projetez de partir en vacances, pensez à vous exposer quelques jours avant votre départ. Pour cela, commencez à sortir en fin de journée ou durant l’heure du déjeuner quand les rayons UV sont doux. N’oubliez pas d’appliquer un écran solaire convenant à votre type de peau pour éviter les mauvaises surprises.

 

6. Penser à changer sa routine beauté

 

préserver convenablement votre corps et votre visage des rayons UV

 

Pour préserver convenablement votre corps et votre visage des rayons UV, l’usage d’un écran solaire est primordial. Afin de préserver la souplesse de votre peau, hydratez-la matins et soirs. Concernant les traitements, arrêtez d’utiliser les produits gommant qui sont trop agressifs. Si vous êtes le genre de personne qui fait du gommage hebdomadaire, faites-en sorte d’espacer les séances. N’oubliez surtout pas de privilégier les gommages faits-maison car ils sont doux et naturels.

Que faire pour venir à bout des pellicules ?

Halte aux pellicules

 

“Pouvant toucher tous les types de cheveux, les pellicules désignent des écailles de peau. Spécifiquement, ce sont des cellules superficielles du cuir chevelu ayant connu une exfoliation. Grasses, les pellicules sont discrètes, mais déclenchent irritations et démangeaisons. Sèches, celles-ci tombent désagréablement sur les épaules. Remèdes naturels, shampoings et lotions antipelliculaires, masques, il existe différentes façons pour lutter contre les pellicules !”

 

Très désagréables, les pellicules sont des petites écailles de peaux se trouvant sur les cheveux et le cuir chevelu. Pouvant atteindre autant les femmes que les hommes, ces petites squames peuvent devenir gênant quand elles deviennent chroniques. Pour s’en débarrasser efficacement, trois points méritent d’être soulevés : formation des pellicules, leurs causes et les méthodes pour les enlever.

 

La formation des pellicules

 

Appelées squasmes, les pellicules sont des petits bouts de peau qui proviennent du cuir chevelu. Colonisant les épaules sans autorisation, ces petites particules sont dues à la présence d’un champignon dénommé « Malessezia ». En plus de se nourrir de sébum, ces micro-organismes irritent également le cuir chevelu. Résultat : à longueur de temps, les cellules mortes se détachent graduellement et s’accrochent les unes sur les autres. Puis, elles se concentrent sous forme de petites écailles de peau puis se transforment en pellicules.

Il existe 2 variétés de pellicules, les pellicules grasses et les pellicules sèches :

1. Les pellicules sèches

 

Les pellicules sèches

 

Essentiellement, le Malessezia se nourrit du sébum créé par le cuir chevelu. S’asséchant plus vite, ce dernier rejette ensuite des pellicules sèches qui ressemblent à de minuscules flocons de neige.

 

2. Les pellicules grasses

 

Les pellicules grasses

 

En pompant la réserve naturelle de sébum se trouvant sur la peau du crâne, ce champignon facilite l’apparition de pellicules. Difficiles à soigner et de couleur jaunâtre, elles s’attachent aux racines des cheveux en constituant des paquets collants. Elles irritent le cuir chevelu par étouffement et provoquent une chute passagère des cheveux.

 

Les causes de l’apparition des pellicules

 

Les causes de l’apparition des pellicules

 

Nombreuses sont les causes qui peuvent favoriser la présence des pellicules. Généralement, il en existe trois : génétiques, psychologiques et causes externes.

  • Facteurs psychologiques : anxiété, fatigue, stress
  • Causes génétiques : sudation excessive, dérèglement hormonal, certains soins médicaux, cuir chevelu naturellement gras
  • Origines externes : pollution, tabac et alcool, port prolongé de bonnet ou casque, soins capillaires inadéquats ou trop agressifs, changement climatique…

Il faut noter que la meilleure solution pour éliminer les pellicules réside dans la façon dont vous gérez le rythme de votre vie.

 

Que faire pour éliminer définitivement les pellicules ?

 

Si vous avez des pellicules, qu’elles soient sèches ou grasses, votre premier réflexe est de nettoyer vos cheveux plus fréquemment. Toutefois, il est déconseillé de trop espacer le shampoing, une à deux fois par jour suffit largement. Il faut vous assurer tout de même que les ingrédients composants votre shampoing conviennent à votre cuir chevelu. D’ailleurs, pour retrouver un crâne sain, privilégiez certains composants comme le zinc pyrithione, l’acide salicylique ou le goudron de houille :

 

Le goudron de houille

 

Le goudron de houille

 

Véritable anti-inflammatoire, il permet de ralentir le mécanisme de régénération du cuir chevelu.

 

L’acide salicylique

 

L’acide salicylique

 

Cette substance élimine radicalement la couche de kératine présent à la surface de la peau du crâne. Cela est dû à la présence dans sa composition d’une activité kératolytique pouvant dissoudre les squasmes.

 

Le zinc pyrithione

 

Le zinc pyrithione

 

Reconnu pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques, il bloque le développement des champignons comme le Malessezia ou le pytiriasis.

Il existe certaines plantes qui sont efficaces dans l’éradication des pellicules, par exemple le romarin ou la propolis, une résine utilisée par les abeilles pour construire la ruche. Le romarin est en effet doté de propriétés antimicrobiennes et antifongiques. Quant à la propolis, elle s’avère être une véritable bactéricide et antiseptique.

En parallèle, il existe d’autres ingrédients naturels qui peuvent vous aider à normaliser votre cuir chevelu. Parmi eux, il y a le vinaigre de cidre, l’argile blanche, les huiles essentielles ou encore la bière. Sachez toutefois que pour votre bien, ne jouez pas au chimiste ! Il faut respecter un bon dosage. Il est également important de demander l’avis d’un spécialiste avant l’usage des huiles essentielles ou les extraits de plantes.

 

Quelques trucs et astuces pour éviter le retour des pellicules

 

Quelques trucs et astuces pour éviter le retour des pellicules

 

  • Eviter le retour des pellicules est réellement faisable… Il suffit d’adopter les bons gestes pour les éradiquer à jamais :
  • Suivez une alimentation équilibrée ;
  • Essayez d’espacer les délais entre les teintures, les permanentes et le défrisage ;
  • Diminuez au maximum le port de bonnets ou de casques ainsi que l’usage de laque, gels coiffants ou sprays ;
  • Nettoyez quotidiennement votre brosse à cheveux ou votre peigne ;
  • Rincez toujours abondamment vos cheveux avec de l’eau tiède et finissez par un jaillissement d’eau froide ;
  • Arrêtez de maltraiter vos cheveux. Massez et rincez-les avec douceur. Quand vous les brossez ou les peignez, faites cela délicatement !

5 moyens simples pour avoir de jolis pieds

 

“Négligés tout au long de l’hiver, vos pieds méritent cette fois-ci plus d’attention. Soins nourrissants, réparateurs, exfoliants…, il existe de nombreux moyens pour avoir des petons lisses et doux. Pour y arriver, il est primordial de faire le plus d’effort possible en hydratant régulièrement ses pieds ou en effectuant un gommage par exemple.”

 

Excès de transpiration, cors, talons épais par la corne ou encore fendillements…, il faut avouer que les petons ont spécialement souffert durant l’hiver. Cachés dans les bottes et les chaussures fermées, ils ont perdu leur douceur et leur beauté ! Avec l’arrivée des beaux jours, il est plus que temps d’en prendre soin.

 

1. Se laver minutieusement les pieds

 

Se laver minutieusement les pieds

 

Tout comme se brosser les dents ou se démaquiller chaque soir, se laver les petons est également recommandé. Pour avoir des pieds en bonne santé, évitez l’eau chaude car celle-ci risque de les fragiliser. Pour leur entretien, utilisez plutôt un savon antibactérien ainsi qu’une brosse à poils. A défaut de brosse à poils, vous pouvez vous servir d’une brosse à dents usée. Frottez régulièrement vos pieds avec la brosse et le savon antibactérien en utilisant de l’eau tiède. N’oubliez surtout pas de passer méticuleusement sous les ongles et entre les orteils. Quand vous avez bien frotté, séchez soigneusement vos petons avec une serviette. Ainsi, vous ne risquez pas de développer des mycoses.

Petite astuce : chaque semaine, faites un bain de pieds en mélangeant du bicarbonate de soude et de l’eau tiède. Si besoin, ce traitement peut être répété deux fois par semaine pendant 5 à 10 minutes.

 

2. Le gommage, un remède efficace contre l’hyperkératose

 

Le gommage, un remède efficace contre l’hyperkératose

 

La corne (ou hyperkératose) est provoquée par des frottements récurrents dus au port de chaussures mal adaptées ou aux mauvaises postures des pieds. Bien qu’il soit obligatoire de râper les parties abîmées et remplies de callosités, il faut toutefois y aller avec douceur. Dans le cas contraire, les cornes reviendront rapidement. Ainsi, il faut limiter de faire le gommage des pieds à 2 fois par semaine au maximum. Notez que cette opération doit s’effectuer sur pied sec et de façon douce. Pour faire un gommage doux, il suffit d’ajouter à votre crème de gommage quotidienne de la cassonade.

Si après hydratation et gommage, vos pieds sont toujours amochés par les callosités, voici ce que vous devez faire : frottez-vous les petons avec une pierre ponce ou une lime, puis hydratez !

 

3. Une bonne hydratation pour pieds doux et lisses !

 

chaussettes en coton durant une nuit

 

Afin de nourrir la peau sèche des pieds, optez pur une crème hydratante et relipidante. Les crèmes à base de karité, de glycérine, d’avocat et de coco sont les plus conseillées. Pour les faire pénétrer avec efficacité, il suffit de faire un petit massage partant du talon jusqu’aux aux orteils. Cependant, faites attention de ne pas en appliquer entre vos orteils pour éviter les risques de macérations. Sachez qu’avant d’appliquer une crème hydratante sur vos pieds, prenez bien le temps de les laver. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser un gant de toilette, un peu de gel douche ou du savon de Marseille.

Si vos pieds sont vraiment très secs, recouvrez-les de soin nourrissant. Enveloppez-les dans des chaussettes en coton durant une nuit. Il faut avouer que cette technique n’est pas très esthétique, mais elle est très efficace.

 

4. Se couper régulièrement les ongles

 

 

Se couper régulièrement les ongles

 

Il est vrai qu’avoir des ongles longs est une marque de féminité, mais ce n’est pas le cas pour les pieds ! Effectivement, lorsqu’ils sont longs, les ongles de pieds ont tendance à emmagasiner facilement des saletés. Pour éviter cela, coupez-les en suivant leur contour. De ce fait, vous pouvez empêcher l’apparition d’ongles incarnés.

Même si vos pieds sont parfaitement hydratés et sans callosités alors que vos ongles sont très longs, jaunes de saletés ou incarnés, c’est la catastrophe ! Pour y remédier, il faut passer à l’option pédicure. Avant la classique pose de vernis, les ongles sont d’abord polis, soignés, coupés et limés. Pour obtenir un résultat satisfaisant, effectuez une séance de pédicure, au moins une fois par mois.

 

5. Se débarrasser des mauvaises odeurs

 

 

Se débarrasser des mauvaises odeurs

 

Il est préférable de privilégier les bombes au talc à pulvériser dans les chaussures pour soigner les pieds malodorants. Bien qu’ils soient pratiques, les sprays anti-transpirants ont parfois tendance à déshydrater les petons. A défaut de bombe au talc à pulvériser, pourquoi ne pas fabriquer vous-même votre recette contre les mauvaises odeurs ? Pour ce faire, mettez quelques gouttes d’huile essentielle de menthe ou deux sachets de thé dans votre bain de pieds. Ce soin est à faire deux fois par semaine car il procure un effet astringent.

Si vous n’avez pas de talc, la maïzena fera l’affaire. Notez enfin que porter des chaussettes en fibres naturelles est très efficace pour en finir avec les pieds qui puent.

Les tresses merina : fusion de l’art de la coiffure et de la culture

“A Madagascar, chaque ethnie a sa propre façon de se tresser les cheveux. Pour les Merina, l’arrangement des cheveux présente une variété étonnante qui mete en valeur leur culture. Que ce soit pour les hommes et les femmes des hauts plateaux, le « randrana » dépasse le cadre esthétique car la manière dont une personne se coiffait permettait de déterminer sa place dans la société : âge, famille, rang social…”

 

Dans la région des hauts plateaux, les tresses malgache se conjuguent aussi bien au féminin qu’au masculin. Plus qu’une coiffure, les nattes avaient une signification culturelle et ancestrale pour les Merina. Au-delà de l’esthétisme, l’art de la coiffure marquait un évènement important dans leur vie : mariage, deuil, circoncision…

 

Les tresses merina au féminin

 

Les tresses merina au féminin

 

Autrefois, dans la région Analamanga (dans le capital de la grande île malgache), plus exactement dans les hauts plateaux, les femmes appartenant à une même famille se coiffaient de la même façon durant une cérémonie de circoncision. Elles avaient le choix entre le « Randra-madinika » ou « le difisesy ». Au quotidien, les petites filles arboraient une tresse particulière appelée « lambomiditra ». Quant aux adolescentes et les dames, elles devaient porter le « tana ivoho ». Il faut noter qu’une veuve devait se coiffer en « bango tokana ».

 

Les tresses et les hommes des hauts plateaux

 

Les tresses et les hommes des hauts plateaux

 

Au commencement du XIXe siècle, les hommes et les femmes merina arboraient des cheveux coiffés en nombreuses petites tresses. Ces dernières pouvaient être enroulées en bouclettes. Il est tout de même important de signaler que la façon dont se coiffaient les hommes changeait en fonction des époques. D’après Alfred et Guillaume Grandidier, le roi Andrianampoinimerina portait une coiffure spéciale baptisée « ny boko antompona ». Quant à Andriamasinavalona, ses sujets et lui portaient une touffe plus longue que les autres en guise de toupet. Pour des raisons militaires, les hommes merina abandonnèrent les tresses bien avant la guerre de 1914. Ce fut le cas pour beaucoup de Betsileo.

 

Les tresses en période de deuil

 

Randrana

 

Il faut savoir que pour l’ethnie merina, la coiffure traditionnelle masculine a disparu suite à la mort de la reine Rasoherina en 1869. Par ailleurs, le « Cimier transversal » n’était plus à la mode depuis la disparition des soldats. Pour la gent féminine, la coiffure traditionnelle se changeait en « Tananivoho ». Sachez que ce type de coiffure est toujours en vogue jusqu’à maintenant.

Durant une période de deuil royal, la tradition imposait à tout le peuple merina de sacrifier leurs cheveux. De ce fait, les hommes tout comme les femmes devaient se raser le crâne à l’exception des princes héritiers et quelques personnes de leur entourage. Très stricte, cette coupe marquait le renouvellement du temps de deuil, qui pouvait durer une année. Durant le décès de Radama Ier, le peuple se rasait le crâne à trois reprises.

 

Les croyances merina autour des tresses

 

Les croyances merina autour des tresses

 

Comme dans beaucoup de tribus de Madagascar, d’anciennes croyances perdurent autour des tresses. Il est interdit de se couper les cheveux pendant le jour de son anniversaire sous peine de tomber malade. Remercier la personne qui vous a coiffé ou compter les tresses de quelqu’un pourrait vous rendre chauve. Il faut remarquer que ces croyances persistent encore aujourd’hui chez les Merina.

L’argile verte : une matière rocheuse aux multiples vertus

“Détoxifiante, nettoyante, antalgique, anti-inflammatoire, décongéstionnante… l’argile verte est un véritable cadeau de la nature. En raison de ses multiples propriétés, l’argile verte est une grande énigme pour les scientifiques. En cataplasme ou en masque, ce produit miracle peut calmer les courbatures et les douleurs. L’argile verte est également utilisé en soin de beauté : enlever les boutons sur le visage, blanchir les dents…”

 

A la fois absorbante et détoxifiante, l’argile verte est très conseillée pour les peaux grasses et mixtes. Utilisé comme masque sur le visage, il permet à la peau de lutter naturellement contre les impuretés. En plus de réduire les cicatrices et resserrer les pores, l’argile verte est aussi une solution anti-points noirs. Zoom sur les bienfaits de l’argile verte sur la beauté.

 

Un masque capillaire très efficace

 

Un masque capillaire très efficace

 

De la même façon qu’il nettoie en profondeur la peau du visage, le masque d’argile verte rééquilibre et assainit le cuir chevelu. Utilisé comme masque capillaire, il donne une sensation de fraîcheur sur la tête.

 

Pour des dents 100 % blanche !

 

Argile verte pour des dents 100 % blanche

 

Pour une dentition plus blanche et une haleine plus rafraîchie, l’argile verte peut de temps en temps se substituer à la pâte dentifrice. Sa grande capacité à détruire les résidus du repas et les toxines de la salive en fait un allié à moindres tarifs. Petite astuce : trempez votre brosse à dents dans une mixture d’eau et une pâte d’argile verte. Vous pouvez simplement déposer un peu de poudre d’argile verte sur la brosse humide. Frottez bien et le tour est joué. Vous pouvez maintenant afficher votre plus beau sourire !

 

Une solution anti-ride

 

Argile verte une solution anti-ride

 

Contenant divers minéraux et oligo-éléments comme le silicium et le fer, l’argile verte est dotée de multiples vertus : protectrices, minéralisantes, régénérantes, adoucissantes et antioxydantes. Permettant de booster la production de collagène, l’argile verte est très efficace pour retarder le vieillissement de la peau.

 

Efficace pour soigner les « bobos » des enfants

 

Soigner Bébé avec l'argile verte

 

Véritable alliée des mamans, l’argile verte en poudre a une action désinfectante et calmante. Effectivement, elle est pratique pour soigner l’eczéma, les rougeurs, les petits boutons qui démangent ainsi que les petites plaies. Il peut aussi servir de servir de substitue au talc pour les soins des bébés lors des rougeurs ou irritations du fessier.

L’argile verte est un produit miraculeux permettant souvent d’éviter de lourds traitements et contraignants pour les tout-petits. Si les signes persistent, consultez tout de suite un médecin !

Trouvez la couleur parfaite de rouge à lèvres grâce à celle de vos mamelons

“Dénicher la coloration de rouge à lèvre idéale est souvent un vrai problème. Trop foncé, trop rose, trop marron, trop clair…, très difficile pour vous de choisir ! Arrêtez d’hésiter car la couleur qui ira à merveille à votre carnation se trouve déjà sur votre corps, celle de vos mamelons ! Désormais, plus besoin d’aller dans les boutiques de maquillage pour trouver le rouge à lèvre nude vous correspondant.”

 

Les rouges à lèvres se déclinant en mille et une nuances sont bien sûr le must have en termes de maquillage. Avant de vous en procurer, découvrez d’abord lequel convient le mieux à votre carnation. Pour ce faire, choisissez le modèle qui se rapproche le plus de la teinte de vos mamelons !

 

Une théorie incroyable mais vraie !

 

Choisir un rouge à lèvres

 

Décidément, la nature a vraiment bien fait les choses. Bien que cela puisse paraître fou et déroutant, la teinte idéale d’un rouge à lèvres nude est celle des mamelons. Cette découverte est le fruit des recherches du docteur et physicien Travis Lane Stork. C’est lors de son apparition sur le plateau de « The Doctors », une émission américaine diffusée sur NBC que ce dernier a fait cette révélation. Effectivement, les tétons ont en général deux couleurs plus sombres que celle de la carnation. En optant pour une teinte qui s’en rapproche le plus possible, vous éviterez ainsi les faux-pas. Sachez que choisir un rouge à lèvres trop clair ou trop foncé pour votre teint risque de rater votre look.

 

Bien regarder pour avoir le lipstick idéal !

 

différents lipstick nude

 

Il faut savoir que les mamelons n’ont pas qu’une seule et même teinte. Ils peuvent changer de couleur en fonction de divers facteurs. En effet, leur coloration change s’il fait trop froid ou trop chaud. Leur pigmentation n’est plus le même lors d’une grossesse ou lorsque vous êtes malade. Il est donc conseillé de toujours se baser sur un moment neutre.

Il n’est pas question d’ouvrir votre chemise en plein milieu du rayon rouge à lèvres pour voir la couleur de vos mamelons. Notez qu’il n’existe pas trente-six solutions pour déterminer la coloration de vos tétons. Il vous suffit de bien regarder et de mémoriser la teinte. Vous pouvez même prendre une photo afin de pouvoir comparer les différents lipstick nude.

La tresse malgache et ses significations

“Pour les Malgaches, la tresse a une valeur culturelle car c’est un véritable symbole de liens, de fraternité et d’union. Chaque natte a sa signification ethnique et son usage varie en fonction des évènements : circoncision, deuil, mariage… Autrefois, c’était la tresse qui montrait le charme des femmes malgaches, car elles ne mettaient ni bijoux ni chaussures et ne portaient que du lamba en guise d’habillement.”

 

En plus d’être une création esthétique, l’art de la coiffure est un fruit de la coquetterie qui peut être révélé chez l’homme comme chez la femme. En effet, la coiffure a pour but principal de conquérir et de séduire. Cela a été toujours vérifié chez les deux sexes dans les traditions malgaches. Pour chaque tribu, l’entrelacement des cheveux présentaient une large sélection de variétés et chacun plaçait leur fierté dans leur présentation artistique. Outre l’esthétique, la façon dont se nattait une personne permettait de spécifier son âge, son origine ainsi que son rang social. C’était aussi une vraie arme de séduction pouvant évoquer le ménage et l’amour. La preuve ? « La femme devait dépeigner sa chevelure et la porter férocement hérissée à ses épaules quand son époux meurt». Lorsqu’un petit garçon est circoncis, toutes les femmes appartenant à sa famille ne doivent arborer qu’une seule et unique tresse… Actuellement, les jeunes adoptent les tresses pour être à la mode.

 

La tresse malgache au féminin

 

La tresse malgache au féminin

 

Autrefois (et même jusqu’à maintenant), dans certaines régions de Madagascar, toutes les femmes dans une même famille se coiffaient de la même façon : en « randra-madinika » ou en « difisesy » durant une cérémonie de circoncision. Quant aux petites filles, elles portaient des « lambomiditra », les veuves devaient impérativement porter des bango tokana » et les femmes ainsi que les adolescentes le « tana ivoho ».

 

Significations de la tresse pour la gent masculine

 

La tresse malgache

 

Les hommes merina avaient abandonné totalement les anciens modes de coiffures bien avant la guerre de 1914. C’était aussi le cas pour grand nombre de Betsileo. Toutefois, ceux des autres tribus restaient toujours fidèles à leurs anciennes habitudes. Ainsi, rien qu’en regardant leur coiffure, il était facile de déterminer le groupe ethnique auquel ils appartenaient. A propos des Betsimisaraka, l’amiral Van Neck a fait remarquer que les hommes portent les cheveux de différentes manières : ceux qui sont en deuil ont des cheveux en petit nombre épars ou tressés en plusieurs petits nœuds. D’autres adoptent une forme de cornes qui tombent…

En 1965, Bontekoe écrivait au sujet des résidents de la baie de Sainte-Luce (“Antanosy”) : « Quelques-uns arboraient de longs cheveux et d’autres les avaient frisés comme une laine de mouton. De leur côté, les femmes les avaient attachés sur leur tête par petites nattes et les lubrifiaient avec de l’huile, ce qui fait qu’ils brillent au soleil. La majorité des hommes s’en servaient de la même manière ».

Flacourt écrivait sur les “Antanosy” : « Leurs chevelures, aux Grands et aux Rohadrians, sont droits et longs, qu’ils appellent « tsonsavoulou (tsotravolo)”. Ils ne les nattaient jamais, mais les huilaient seulement et les empesaient d’une façon assez étonnante avec de la cire, en les coiffant en forme de couronne. Les indigènes (les nègres) les tresses assez convenablement. Il est pénible de différencier la tête d’un homme et d’une femme. Effectivement, les hommes accommodent et portent leurs cheveux pareillement que les femmes ».

 

Coiffure et périodes de deuil

 

La tresse malgache merina

 

Sachez que pour l’ethnie “merina”, la coiffure traditionnelle masculine a disparu dès le décès de la reine Rasoherina en 1868. La disparition des soldats marquait également la fin du « cimier transversal ». Pour les femmes, la coiffure traditionnelle se modifiait en « Tananivoho », qui est toujours en vogue jusqu’à aujourd’hui. Lors d’une période de deuil royal, la coutume exigeait que tout le peuple doive sacrifier toute sa chevelure. Les femmes comme les hommes se rasaient le crâne, à l’exception des princes et princesses et quelques-uns de leurs proches. Cette coupe se renouvelait beaucoup de fois durant la période de deuil, qui pouvait durer toute une année. Pour le décès de Radama Ier, cette recoupe a lieu trois fois.

Assortissez vos bijoux à votre de votre carnation

“Acheter des joyaux n’est pas aussi facile que ça en a l’air. En effet, l’argent, l’or ou toute autre couleur n’a pas la même allure sur toutes les personnes. Tout comme les maquillages, les bijoux peuvent accentuer la beauté et attirer les attentions. Vous ne devez pas beaucoup y penser, mais le teint joue vraiment sur le rendu des parures que vous portez.”

 

Vous n’êtes pas au courant que certains bijoux vous mettraient plus en valeur si vous les choisissez selon votre couleur de votre peau. Ainsi, pour choisir les joyaux qui vous conviennent, suivez ces quelques conseils !

 

Chaque couleur de la peau a ses bijoux

 

Avant d’acheter des parures, il est essentiel de savoir son sa teinte. Lorsque vos veines ont l’habitude de virer en au bleu ou en au violet, cela veut dire que la tonalité de votre peau est froide. Par contre, vous faites partie des tons chauds si vos artères tirent vers le vert.

 

Les peaux foncées

 

Les peaux foncées

 

Pour les femmes dont la peau est foncée, optez pour les bijoux riches en couleurs. Le néon vous ira à merveille, pareil pour le blanc ou le turquoise.

 

Les teintes médiums

 

Les teintes médiums

 

Pour celles qui ont une carnation médium ou beige, vous pouvez fusionner les couleurs de vos joyaux sans problème. En effet, toutes les tonalités peuvent vous correspondre.

 

Les tons de froids

 

Les tons de froids

 

Celles qui ont des tons de peau froids devraient opter pour des bijoux argentés, verts, ou bleus. Essayez et vous verrez qu’ils vous sublimeront !

 

Les teintes chaudes

 

Les teintes chaudes

 

Les bijoux de couleurs chaudes comme le jaune, l’or, le rose ou le rouge iront bien pour celles qui ont un teint de peau chaud. Alors, n’hésitez pas à acheter des bijoux avec ces tonalités !

 

Choisir ses joyaux selon la couleur de ses cheveux

 

Choisir ses joyaux selon la couleur de ses cheveux

 

Si vous êtes brune, choisissez l’argent en ce qui concerne les boucles d’oreilles et les colliers.

Il faut savoir que pour chaque type de teints, il existe diverses possibilités en termes de bijoux ! Maintenant, vous savez ce qui vous correspond, à vos accessoires alors ! Cependant, quelque quelle que soit la tonalité de votre peau, vous n’êtes pas obligée de toujours porter les mêmes couleurs ! Effectivement, votre carnation ne devrez devrait pas vous empêchez empêcher de mettre ce que vous voulez.