L’obésité, une maladie qui peut nuire à la santé

L’obésité, une maladie qui peut nuire à la santé

“Aujourd’hui, l’obésité est un fléau social qui devient de plus en plus alarmant. Ce surplus de poids provoque de très graves problèmes de santé. Pire encore, cette maladie peut causer la mort ! La sensibilisation de la population et l’élaboration d’actions ciblées sont devenues une priorité au niveau international ? Zoom sur cette épidémie des temps modernes, qui ne cesse d’évoluer.”

 

L’obésité et le surpoids inquiètent de plus en plus les médecins et les organisations sanitaires comme l’OMS. Maladies cardiovasculaires, diabète, hypertension ainsi que dépression et exclusion sociale sont entre autres les résultats de l’obésité. Toutefois, il existe des solutions pour en venir à bout. Sans oublier les prises en charges qui peuvent faciliter la perte de poids des individus concernés.

 

Qu’est-ce qu’est l’obésité ?

 

L’obésité

 

L’obésité humaine est reconnue comme étant une maladie en 1997 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cet organisme international définit l’obésité et le surpoids telle une accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle pouvant nuire à la santé. Aujourd’hui, sa prévention est devenue un problème de santé publique dans les pays développés. Sachez qu’elle peut avoir des impacts majeurs sur l’état de santé d’une personne.
L’excès de poids peut provoquer le diabète, des maladies cardiaques et respiratoires, articulaires ainsi que de cancer. Multifactorielle, l’obésité est qualifiée métaphoriquement comme une pandémie, même s’il ne s’agisse pas d’une maladie infectieuse.

 

Les moyens pour lutter contre le surpoids

 

Prévenir contre l’obésité

 

 

En 2013, les 192 pays membres de l’OMS ont adopté une résolution ayant pour but de prévenir contre les maladies non transmissibles et diminuer le nombre de mort causés par l’obésité. Parmi les dispositions proposées, il y a l’amélioration de l’étiquetage dit « nutritionnel » sur les nourritures provenant des industries alimentaires. Ces mesures exigent aussi la réduction de la teneur en sucre dans les boissons alcoolisées.