Chaque variété de melon a ses particularités

Conseils, les variétés de melon

“Jaune, orangé ou vert, légèrement ovale ou bien rond, à chair verte ou jaunâtre, il n’y a pas un mais des melons ! Si le melon de type charentais est le plus connu sur les tables français, il en existe bien d’autres variétés. Charnu et juteux, ce genre de fruit nécessite une technique de conservation particulière.”

 

Depuis sa popularité sur les tables de la Rome antique, le melon a conquis la totalité du bassin méditerranéen. Vert olive, jaune, orangé, rugueuse ou à l’écorce lisse, ce fruit étonne par la diversité de ses formes et des ses couleurs différentes. Sa fine saveur sucrée et sa chair fondante en font le plus savoureuse des rafraîchissements de l’été. Nous allons vous présenter ses caractéristiques gastronomiques et botaniques. De quoi titiller vos papilles !

 

Les six différents types de melon qui existent

 

Différents types de melon

 

Très polymorphe, le melon présente un certains nombres de variétés dans le monde. Chaque espèce renferme des particularités précises et se décompose en un nombre plus ou moins considérable de variétés comme le charentais brodé ou le melon Galia. Certains sont verts, d’autres jaunes ou orangé. Cependant, il ne faut pas les mélanger avec le melon poire, qui ne fait pas partie de la même famille.

 

1. Le melon serpent ou concombre arménien

 

Le melon serpent ou concombre arménien

 

Aussi connu sous le nom de concombre arménien ou melon arménien, le melon serpent forme des fruits sinueux et très minces. Parfois, il dépasse un mètre de longueur. De couleur jaunâtre ou vert noirâtre, cette variété possède un goût assez déconcertant. En effet, son goût se rapproche un peu de celle du concombre. Il peut être confit dans du vinaigre.

 

2. Le melon Galia

 

Le melon Galia

 

Légèrement allongé, ce type de melon peut peser entre 1,5 à 3 kg. Non tranché, son écorce est un peu brodée. A maturité, sa couleur devient assez orangée. Sa chair vert pâle est très parfumée et sucrée.

 

3. Le melon Vert olive

 

Le melon Vert olive

 

Généralement de forme allongée, le melon Vert olive est assez bulbeux car il pèse entre 1,5 à 3 kg. Mouchetée vert clair à vert sombre, son écorce est plissée ou lisse et parfois légèrement brodée. Non parfumée, sa chair blanche est très juteuse et sucrée. Ce fruit est apprécié grâce à sa faculté de pouvoir se conserver parfois pendant de nombreuses semaines.

 

4. Le canari, un melon jaune

 

Le canari, un melon jaune

 

Cette espèce de melon, est un grand fruit allongé pesant de 1,5 à 3 kg. Non parfumé et à écorce jaune vif, ridée ou lisse. De couleur blanc verdâtre, sa chair est très juteuse et sucrée.

 

5. Le cantaloup charentais

 

Le cantaloup charentais

 

Ce type de melon offre 9 à 12 tranches, séparées de sillons à écorce lisse. Il est de couleur vert clair et jaunisse légèrement arrivé à maturité. Délicieusement sucrée et juteuse, sa chair est orangée. Avec un parfum très caractéristique, son poids oscille entre 500 g et 1,5 kg. Il doit être mangé rapidement car il ne se conserve pas trop longtemps.

 

6. Le charentais brodé

 

Le charentais brodé

 

Cette variété de melon est reconnaissable à son écorce curieuse et formée de cellules liégeuses placées sous l’épiderme qui, en se développant devient une sorte de résille ou de broderie. Appartenant dans la famille des fruits ronds, le charentais brodé pèse environ 1kg. Moins sucré que le Cantaloup, sa chair est de coloration orangée. Notez que ce type de melon résiste parfaitement au transport.

 

Comment faire pour choisir un bon melon ?

 

Pour choisir un bon melon

 

Un melon de bonne qualité est pesant en main et exhale une odeur typée. Toutefois, ce parfum ne doit pas être trop énoncé. La maturité de type de fruit se reconnaît grâce à la présence d’un cerne et d’une légère craquelure à la base du pédoncule. Par ailleurs, Il faut faire attention car certaines espèces étant dépourvues de cette ne possède pas cette particularité, l’absence de cerne ne doit pas être le seul critère de choix.

 

La durée de conservation du melon

 

Fruit de saison très prisés, le melon peut néanmoins être manger toute l’année. Pour ce faire, il faut mettre les billes de melon dans un sachet hermétique ou dans un congélateur. Jusqu’à l’arrivée de la prochaine saison, vous pouvez les conserver durant huit à dix mois. Il est conseillé de conserver le melon dans un placard ou une cave fraîche. Il faut notez que la durée de conservation dépend de chaque variété. Le melon Charentais par exemple se conserve pendant trois à plusieurs semaines.