06 aliments riches en protéines, à donner à votre bébé de 6 mois

Les aliments riches en proteines

 

“Les six mois de bébé sont marqués par une étape majeure : celle de la diversification alimentaire. Effectivement, le lait infantile ou maternel consommé de façon exclusive ne peut plus suffire à couvrir les besoins nutritionnels de votre enfant. Elargissez alors son alimentation car il peut désormais déglutir et mastiquer d’autres nourritures que du lait.”

 

Les besoins en énergie et en nutriments de bébé augmentent à partir de son 6e mois. C’est le moment ou jamais d’inclure dans son régime les aliments dits « solides » ou « complémentaires ». En plus du lait, la principale source alimentaire du nourrisson, intégrez progressivement les nutriments riches en protéines dans son régime.

 

1. Le poisson, pour la croissance du bébé

 

Le poisson, pour la croissance du bébé

 

Riche en protéine, le poisson contient des acides gras nécessaires pour la croissance de votre bébé. Poulamon, sardine, saumon, merlan, sole…diverses espèces de poissons régaleront votre petit boutchou ! Si vous avez peur des risques d’allergie, donnez-lui d’abord des filets de poisson d’eau douce et diversifiez peu à peu.

Ne lui donnez pas des poissons qui peuvent contenir des polluants. Parmi eux, il y l’espadon, thon blanc ou rouge, touladi, lotte, marlin, brochet ou encore l’achigan. Il est également conseillé de privilégier les poissons surgelé ou frais par rapport à ceux qui sont panés. N’oubliez surtout pas d’enlever minutieusement les arêtes pour le bien-être de votre petit. Pour la cuisson, privilégiez les papillotes, la coction à la vapeur et mixez toujours.

 

2. La viande, pour compléter l’apport en fer et vitamines du lait

 

La viande, pour compléter l’apport en fer et vitamines du lait

 

Qualifiée de source de protéines par excellence, la viande ne sert pas uniquement à orner les plats de votre bébé… Elle est nécessaire pour compléter et optimiser l’apport en fer, vitamines B et zinc du lait. Vous pouvez proposer toutes les viandes à votre enfant : poulet, dinde, veau, agneau, bœuf, veau… Toutefois, préférez les viandes digestes et maigres. N’hésitez pas à lui offrir les abats car ceux-ci peuvent remplacer de temps en temps la viande. Par contre, à part le jambon blanc cuit, dégraissé et découenné, évitez les charcuteries. Pareil pour les viandes épicées et les saucisses.

Jusqu’au 9e mois de votre bébé, réduisez toujours la viande en purée pour faciliter sa digestion. Au-delà de cet âge, donnez-lui de la viande hachée finement ou réduits en petits morceaux. Il faut noter qu’à 6 mois, votre nourrisson mange quotidiennement 10 g de viande environ, soit 2 cuillères à café.

 

3. Le tofu et les légumineuses, des substituts pour la viande

 

Les lentilles rouges et le ttofu

 

Ces deux types d’aliments sont des grandes sources de protéines bien que peu de parents pensent à en donner à leur bout de chou. Pourtant, ils peuvent remplacer la viande. Des lentilles, des haricots ou des pois chiches, vous pouvez en donner à votre enfant. Bien mijotés, ils sont tout aussi succulents quand ils sont écrasés à la fourchette ou en purée. Le corail ou les lentilles rouges sont les plus faciles à écraser en purée. Une portion est égale à 30 ou 60 ml soit 2 ou 4 cuillères.

Vous pouvez aussi écraser ou introduire le tofu soyeux dans une purée. Quant au tofu ordinaire, il peut être coupé en petits dés ou en miettes. Une portion équivaut à 30 g environ.

 

4. Les légumes et fruits, pour assurer la quantité de minéraux et vitamines

 

Les légumes et fruits, pour assurer la quantité de minéraux et vitamines

 

Dès ses six mois, votre enfant peut découvrir le délice des légumes. Servis sous forme de purées, courgettes, carottes, épinards, brocolis, betterave, aubergine, potiron…Ils ravitailleront votre petit en protéines. Cependant, évitez les légumes fibreux comme les feuilles de poireaux ou le salsifis car ils sont difficiles à digérer. Par rapport aux légumes en conserve, privilégiez ceux qui sont frais de saison et surgelés. Lavez et mixez-les bien et n’utiliser jamais de sel !

Généralement, les petits boutchous apprécient les fruits bien sucrés. Pour régaler les papilles de votre loulou, optez pour les fruits de saison, bien frais et bien mûrs. Par ailleurs, vous pouvez lui offrir du coing, poire, nectarine, pêche, pomme, banane, etc. Proposés au goûter en supplément d’allaitement ou de biberon, les fruits sont riches en vitamines, antioxydants et minéraux. En revanche, les fruits à coque comme les cacahuètes, noisettes, noix ou les noisettes sont à éviter.

 

5. Les produits laitiers, en remplacement d’une partie du lait maternel

 

Les produits laitiers

 

A six mois, votre bébé peut manger des yaourts pour remplacer une partie de son biberon. En général, un yaourt pour enfant pèse environ 60 g. Ainsi, réduisez de 60 ml la quantité de lait, soit 60 ml d’eau et 2 doses de lait. Côté laitages, qu’il s’agisse de petits suisses, de fromage blanc ou de yaourts, choisissez les produits laitiers infantiles proposés en rayon bébé. Par rapport aux produits laitiers vendus en rayons frais, ils sont produits avec du lait infantile. De ce fait, ils sont parfaitement adaptés aux besoins en nutriments des enfants en bas âge. Sans surplus de protéines, ils ne représentent aucun danger pour les reins des tout-petits.

 

6. Les jaunes d’œufs, une véritable source de protéines

 

Les jaunes d’œufs

 

Il est conseillé de faire découvrir les œufs, surtout le jaune d’œuf à bébé en même temps que la viande. Présentant un taux élevé de fer, le jaune d’œuf est une véritable source de protéines. Il peut être consommé seul ou incorporé dans les purées habituelles de votre petit. A mesure que son appétit s’accroît, donnez-lui l’œuf tout entier. Il est préférable de faire bouillir l’œuf jusqu’à ce qu’il durcisse complètement. Ensuite, séparez le blanc du jaune. Puis, écraser à la fourchette le jaune avant de le servir !