Les poissons, les nourritures nobles du moment

Les poissons, les nourritures nobles du moment

“Depuis certains temps, les poissons font parties de la nourriture par excellence. Car on en consomme beaucoup même dans les endroits les plus branchés comme les grands restaurants ou les hôtels. Quelques soit la façon dont vous les préparez, cuits à la vapeur, au four, à la micro-onde ou griller, ils font toujours le plaisir des gourmands.”

 

Actuellement, de nombreux poissons qui avaient été relégués en seconde place font l’objet d’un engouement croissant. Les lieux les plus huppés et les plus grands chefs du moment leur font une place dans leurs cartes. Citons à titre d’exemple la barbue, le turbot, la raie blanche, le merlan de ligne ou même la sardine. Mijotés de différentes manières et présentés avec esthétique, il vous serez difficile de les reconnaître. Ces poissons qui autrefois étalaient mis de côté, seront délicieux une fois servis dans vos assiettes.

 

Des poissons injustement négligés

 

Il ne serait pas exagéré de dire que plusieurs poissons ont souffert d’une véritable discrimination. Question goût, le mulet noir, le gros carrelet, le hareng frais, la grande vive, le merlu, le maigre, le lieu jaune, le maquereau, le sébaste ou le thon blanc n’ont rien à envier aux espèces «nobles», étant donné que chacun d’eux possède des particularités qui leurs sont propres.

 

Des poissons injustement négligés

 

Des espèces à l’apparence ingrate mais délicieuses

 

Certaines espèces de poissons sont même victimes de «délit de sale gueule». En effet, beaucoup de personnes pensent injustement que parce qu’ils ne sont pas beaux à voir qu’ils n’ont pas succulents.

Contrairement à cette pensée, la limande cardine, le lieu noir, le rouget grondin, la roussette, la rascasse, le maquereau cheval ou encore l’aiguillette peuvent, en plus d’être savoureux, présentent certains avantages comme leurs prix abordables.