Comment se présente la fibre maternelle ?

Avoir la fibre maternelle

“Avec l’évolution de la société, la plupart des femmes sont de moins en moins sujettes à avoir un enfant. En effet, la fibre maternelle est aujourd’hui un sujet qui trotte sur toutes les lèvres. Certaines femmes l’acquièrent naturellement, d’autres l’ont avec le temps. Informez-vous dès maintenant pour vous aider à préparer l’arrivée d’un bébé.”

 

Une question très importante se pose : « Est-ce que les femmes sont toutes dotées de la fibre maternelle, cette impulsion naturelle à devenir ou d’être mère ? ». Certaines éprouvent moins ce sentiment, mais pour d’autres c’est spontané. La fibre maternelle se définit comme la sensibilité à être mère, que ce soit acquise ou innée. Un élan émotionnel qu’on aurait à l’égard des enfants et le besoin de s’en occuper. Il faut savoir que l’absence d’un tel sentiment résulterait des conséquences d’expériences passées, de la relation mère-enfant pendant la grossesse, des comportements affectifs des parents et surtout de l’éducation. Donner vie à un bébé ne nous oblige pas nécessairement à l’aimer ou à avoir tous les moyens pour s’en occuper. Ce serait plutôt un choix inconscient ou conscient. Par ailleurs, en cas de problèmes, il est toujours possible de s’adapter à la situation.

 

Les femmes, naturellement pas prêtes à être mère

 

C’est la société qui conditionne les femmes à devenir mères une fois adultes. Faire du baby-sitting ou jouer à la poupée Barbie, ce sont des moyens qui semblent efficaces pour réveiller dès l’enfance la maman qui sommeille en nous. Néanmoins, l’environnement social et l’éducation ne sont pas toujours suffisants pour savoir si une femme dispose de la fibre maternelle ou non. Même si certaines sont très enthousiastes à la vue de mini-moufles, de doudous, de berceaux ou de nouveau-nés, d’autres montrent un dégoût sinon aucune émotion. Nous ne devons pas les blâmer. Car celles qui n’ont pas immédiatement un émerveillement à la vue d’un bébé doivent être patientes. A noter que la plupart de ces femmes sont en général inquiètes, angoissées… Parfois c’est la peur qui les bloque ou même elles se culpabilisent de ne pas avoir la fibre maternelle.

 

Etre mère

 

La meilleure des initiations reste la venue d’un bébé

 

Les femmes qui n’ont eu aucune émotion face à un bébé tout mignon devront patienter jusqu’à l’arrivée de leur enfant avant de pouvoir se familiariser et s’habituer avec le concept de la maternité. Dès la naissance de leur bébé, elles pourront parfaitement s’accommoder aux représentations qu’elles se sont faites de leur petit avant sa naissance. D’après Donald Winnicott, un pédopsychiatre anglais, pour comprendre ce sentiment, une mère devra vivre l’expérience d’être mère. Pour cela, elle doit avoir des contacts intimes avec son bébé : chercher à le connaître et à savoir son odeur. Ce dernier insiste sur le fait que pour pouvoir offrir tout l’amour dont le bébé a besoin, une mère a l’obligation de répondre à tous ses besoins physiologiques . Plus elle en saura sur son enfant, mieux elle retrouvera sa confiance en elle. La fibre maternelle viendra naturellement après…